AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rêves prémonitoires : la voie royale de l’intuition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Admin


Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: Rêves prémonitoires : la voie royale de l’intuition   Lun 2 Mai - 15:32




Rêves prémonitoires : la voie royale de l’intuition

Interrogeant la science, prospectant du côté de la physique quantique, des phénomènes psi et de la psychologie transpersonnelle, les rêves prémonitoires interrogent, intriguent, dérangent. Emaillant nos vies de mystère et d’inexpliqué, ils mettent à l’œuvre notre intuition laquelle trouve là une de ses manifestations les plus spectaculaires.

rêve prémonitoire intuition

Une nuit de novembre, Julien, trentenaire dynamique, fait un rêve étrange, « très intense ». Il voit son père se faire pousser dans le dos par une jeune femme, avec la complicité d’un homme plus âgé, et sombrer au fond d’un bassin d’eau trouble. Julien assiste à la scène, impuissant. Il voudrait sauver son père, qui se laisser couler, mais il est dégoûté par cette eau sale et « répugnante ». « Non, je ne ferai pas comme lui, je refuse de suivre son chemin » se-dit-il. Au réveil, Julien est si choqué par cet épisode onirique, par ailleurs riche en divers symboles, qu’il en parle à sa compagne et à ses amis. Une semaine plus tard, c’est la stupéfaction: son père a disparu depuis plusieurs jours de son domicile. Venu soutenir la compagne de son père, très inquiète, Julien ressent le besoin de se diriger vers la piscine de la maison, située au fond du jardin. En proie à une angoisse terrible, il y découvre son père qui gît au fond, noyé. Julien apprendra ensuite que, retraité tranquille dans une petite ville du nord de la France et grand-parent attentif et aimant, son père avait aussi de lourds secrets : il était connu des services de police et de plus atteint d’un cancer des poumons caché à son entourage. Aujourd’hui, Julien en est persuadé, jusqu’à l’obsession : son père a été assassiné et ne s’est non pas suicidé, l’hypothèse retenu officiellement par la police. Une enquête a été lancée, laquelle permettra peut-être un jour de savoir la vérité…Pourtant, Julien, n’est pas, de son propre aveu, « branché sur ces choses là ». Lui qui ne croyait pas en la réalité des rêves prémonitoires qu’il attribuait à des affabulations, est bouleversé, se croyant par moments à la limite de la folie. « Ce rêve était très différent de ceux que je fais d’habitude, il avait une densité, une intensité, une tonalité d’émotions et de ressentis très particulière et forte. Tout s’est imprimé en moi avec précision, je me souviens des moindres détails. C’est très déstabilisant », explique-t-il, toujours sous le choc des semaines après les événements tragiques survenus dans sa vie.

Le rêve prémonitoire de Lincoln sur sa mort

L’impression d’un rêve plus réel que la réalité, pourvu de multiples détails qui restent en mémoire longtemps, et dont le contenu se réalise généralement quelques jours après : voilà les principales caractéristiques des rêves prémonitoires. « Très souvent, ce type de rêves ont une construction plus claire et plus immédiatement intelligible que les rêves normaux » note le journaliste et auteur Erik Pigani dans son livre Psi. Il rapporte ainsi plusieurs anecdotes de ce qu’il appelle des « précognitions nocturnes » vécues par des personnalités du monde artistique. Le journaliste raconte lui-même avoir rêvé avant leur survenue, et avec une précision qui ne laisse aucun doute, les catastrophes de Tchernobyl et l’explosion de la navette spatiale Challenger dans les années 80. Erik Pigani mentionne également le rêve prémonitoire le plus célèbre au cours de l’histoire, fait par le président américain Abraham Lincoln en personne au sujet de… sa propre mort ! Ward Hill Lamon, son fidèle garde du corps et ami, en relate le récit fait par Lincoln lui-même dans son livre Souvenirs d’Abraham Lincoln 1847-1885 : « Je suis tombé dans un profond sommeil, car j’étais très fatigué. J’ai rapidement commencé à rêver. Il semblait y avoir un silence de tombe autour de moi. Ensuite, j’ai entendu des sanglots sourds. J’entendais pleurer une foule que je ne voyais pas. Je suis allé dans une autre pièce, il n’y avait personne et puis en passant dans une autre chambre, il y avait des soldats et une tombe. Il y avait de la lumière dans toutes les chambres; chaque objet m’était familier. J’ai été intrigué et alarmé. Quel pouvait être le sens de tout cela ? Déterminé à trouver la cause de ce mystère (..) j’ai vu un catafalque, sur lequel reposait un cadavre enveloppé dans des vêtements funéraires. Je me disais en moi-même : « Ce doit-être quelqu’un d’important pour qu’il y ait autant de soldats autour ». Alors en passant je me suis arrêté devant un soldat et je lui ai demandé qui était mort. Le soldat, les yeux rougis par les larmes, me répondit: « C’est le président qui a été assassiné »». Puis je ressentis une grande douleur parmi la foule, ce qui me réveilla de mon rêve.» Lincoln fut assassiné d’une balle dans la nuque quelques jours plus tard le 15 avril 1865, alors qu’il assistait à une pièce de théâtre à Washington.

Un moyen de communication avec notre part subtile

Tabous, faisant l’objet d’un grand scepticisme alors même qu’ils sont fréquents -au cours de sa vie une personne a de grandes chances de faire au moins un songe de cette sorte-, les mécanismes des rêves prémonitoires demeurent un mystère. Nombreux sont ceux qui y voient notre intuition à l’œuvre. C’est le cas du psychiatre Carl Gustav Jung. Il considérait ainsi que certains songes échappent à l’approche psychanalytique voulant que ceux-ci soient un pur miroir de notre inconscient. Pour lui, les rêves pouvaient parfois apporter des informations « objectives » sur le futur, en se connectant à un autre niveau de conscience qu’il nommait « inconscient collectif » et s’exprimant par le biais d’archétypes et de symboles. « Les rêves prémonitoires, la télépathie et tous les faits de cet ordre sont des intuitions. J’ai constaté l’existence de ces phénomènes en quantité et suis convaincu qu’ils existent; on en trouve chez les primitifs et on en trouve partout dès qu’on prête attention aux perceptions qui nous parviennent à travers les couches subliminales de notre être » explique Jung dans L’homme à la recherche de son âme. Stanislas Grof, le fondateur de la psychologie transpersonnelle poursuit la pensée du psychiatre suisse en affirmant que les rêves, – un état de conscience modifié permis par le repos du cerveau libéré de son activité habituelle-, permet dans certains cas d’accéder à une dimension hors du temps et de l’espace, de nature transcendantale. Rappelons que dans l’antique tradition d’oniromancie des Égyptiens, des Latins et des Grecs, les songes étaient un moyen de communication avec les dieux, le corps étant libéré des contraintes du corps physique. Une idée que l’on retrouve aussi dans les traditions musulmanes et juives, comme le note François de Witt dans son livre La Preuve par l’Ame. L’ancien polytechnicien et journaliste économique s’intéresse en particulier aux rêves initiatiques, en lien avec notre intuition, et à leur capacité de nous mettre en relation avec la partie subtile de notre être. Une fonction qui semble aussi à l’œuvre dans les rêves prémonitoires, lesquels nous relient à une dimension supérieure.

Non localité et intrication quantique

La physique quantique, qui étudie le monde de l’infiniment petit à travers le comportement des particules élémentaires (électrons, neutrons, protons, photons) est souvent avancée comme étant susceptible un jour d’éclairer ces fulgurances. Des observateurs remarquent que le phénomène de « non localité » appelé aussi « intrication quantique » suppose une communication plus rapide que la lumière, abolissant ainsi les notions classiques de temps et d’espace. Deux particules quantiques ayant appartenu au même système, continuent d’être en interaction, et ce, même si elles sont séparées physiquement. Elles restent ainsi reliées, et subissent les mêmes changements « à distance ». Ces manifestations pour le moins renversantes pourraient permettre d’expliquer non seulement les rêves prémonitoires mais aussi les phénomènes de télépathie, que certains spécialistes lient naturellement entre eux. C’est le cas du Pr Montague Ullman, qui mena dans les années 70 des expériences dans le département de psychiatrie de l’hôpital Maimonides de New-York, qu’il dirigeait. Diverses études menées sur des rêveurs à l’œuvre lui permirent de montrer qu’il était possible de percevoir en rêves des informations transmises par l’extérieur, et ce, de manière rétroactive, c’est-à-dire avant même qu’elles aient été envoyées…

« En l’absence d’une théorie scientifique irréfutable, il se trouvera toujours des gens pour nier la réalité des rêves prémonitoires. Et ce, malgré la somme colossale de témoignages », observe Erik Pigani, qui démonte au passage la théorie rationaliste voulant que ces rêves ne soient que « la construction inconsciente d’un événement dont tous les signes avant coureurs étaient présents dans l’environnement de la personne mais imperceptibles consciemment ». Même si le cerveau est une magnifique machine à enregistrer, ‘à l’insu de son plein gré’, des données de son environnement, il ne peut capter des détails impossibles à obtenir « physiquement», et ce, encore moins dans certains cas des mois avant la réalité de l’événement… Dérangeant, mystérieux et fascinant, mais bien réels, les rêves prémonitoires méritent de notre part une attitude d’ouverture bienveillante et curieuse. Accessibles à tous, y compris aux plus sceptiques d’entre nous, ils nous invitent à laisser l’intuition faire son travail en nous, sans peur et en conscience, en lien avec ce que certains appellent l’âme ou la conscience supérieure. Mais ils peuvent aussi, parfois, être un tremplin pour changer le cours funeste des choses. Comme le rapporte la journaliste Réjane Ereau dans le magazine Inexploré (n°25), la praticienne chamanique Sandra Ingerman raconte ainsi avoir un jour rêvé que son petit garçon était grièvement blessé dans un accident de voiture. Elle avait alors décidé de revisiter son cauchemar en état de semi-conscience éveillée, et d’en changer l’issue, son enfant sortant alors indemne du choc. Deux jours plus tard, elle eu bien un accident avec son fils à l’arrière, mais personne ne fut blessé…

Petit guide des rêves prémonitoires

Soyez ouverts et attentifs à vos rêves, accordez-leur de l’importance. Notez au saut du lit ceux qui vous parlent le plus, mais sans forcément chercher à les interpréter à tout prix. Cette ouverture en conscience à votre monde onirique peut permettre l’expression de songes différents, initiatiques ou prémonitoires.
Evitez autant que possible les somnifères qui « anesthésient » le cerveau et réduisent voire suppriment la phase de sommeil paradoxal durant laquelle on fait des rêves profonds. De nombreuses solutions naturelles pour renouer avec le sommeil existent.
Face à un rêve prémonitoire, vous pouvez ressentir du malaise, de la culpabilité. Tous ces sentiments sont normaux. N’oubliez pas que c’est votre intuition qui s’est exprimée à travers vous, une fonction « naturelle » de l’être humain selon le psychiatre Carl Gustav Jung.
Partagez votre rêve avec des personnes de confiance, et si c’est possible, vous pouvez essayer de le revivre en état de relaxation approfondi en essayant d’en changer positivement le cours dramatique des événements.

Isabelle Fontaine
www.histoiredintuition.com

_________________
Tout est Conscience d’Être.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-magie-dorion.monempire.net
 
Rêves prémonitoires : la voie royale de l’intuition
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Dialogue religieux:La voie royale pour vivre en paix
» Votre avis : Malraux, La Condition Humaine 1èreS ?
» YI KING, la voie Royale, Jacques Warin
» crpe 2010 3eme voie....?
» Les abeilles en voie de disparition?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Intuition-
Sauter vers: