AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'APPROVISIONNEMENT Joël GOLDSMITH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Admin


Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: L'APPROVISIONNEMENT Joël GOLDSMITH   Mer 25 Nov - 15:40

Juillet 1989

L'APPROVISIONNEMENT

II y a un aspect de la vie spirituelle et de la guérison spirituelle qui intrigue tous les débutants dans ce travail. II ne trouble pas seulement le débutant mais déroute aussi bien des gens qui ont parcouru un certain chemin sur la vole spirituelle. C'est pourtant un sujet qui ne vient jamais à l'esprit de ceux qui sont bien avances dans la prise de conscience spirituelle. C'est le sujet de l'approvisionnement. II intrigue tout le monde au début, car non seulement c'est un sujet difficile a comprendre, mais il est difficile aussi de voir comment il est relié à la vie spirituelle. L'approvisionnement est quelque chose que le débutant est souvent avide de démontrer, ou bien auquel il refuse de penser, par manque de compréhension, parce qu'a ses yeux ce n'est pas un sujet spirituel, donc indigne de considération par un étudiant sérieux sur le chemin spirituel.

Bien sur, rien n'est plus éloigné de la vérité. En réalité, il n'y a pas de sujet plus élevé dans tout le royaume des cieux, ni relié de plus près à la vie spirituelle entière, que le sujet de l'approvisionnement. Parfois, à mesure que l'étudiant dans son étude et son travail, il a tendance à repousser le sujet de l'approvisionnement, car il lui semble que son esprit devrait s'intéresser à quelque chose de plus élevé, de plus noble, de plus spirituel. Pour l’étudiant qui est bien avancé sur le chemin spirituel, l'approvisionnement n'est plus un sujet d'inquiétude, car avec la compréhension de ce sujet vient la connaissance de ce qu'il est. II est tellement devenu partie intégrante de la conscience, qu'il n'exige plus que l‘on y pense consciemment.

Le débutant est dérouté par ce sujet, car il (croit que l'approvisionnement consiste en argent, en propriétés, en investissements ou en affaires. Ces choses-là ne sont pas I ‘approvisionnement : elles sont les produits de l'approvisionnement il ; elles sont l'évidence concrète de l'approvisionnement, la manifestation visible de l'approvisionnement. L'approvisionnement est un sujet spirituel, un sujet profondément spirituel ; c'est le sujet le plus spirituel que vous ne trouverez jamais, l'approvisionnement est la réalisation de Dieu. Cette activité de la vérité, qui a lieu en vous et en moi ; un état de paix qui descend sur nous quand nous ressentons I ‘Esprit de Dieu à l'intérieur. C'est cette conscience de la présence de Dieu qui constitue l'approvisionnement.

L'approvisionnement s'extériorise sous forme de livres, de musique, d'inventions ou de nouvelles idées de commerce. Mais ces choses-la ne sont pas en elles-mêmes l’approvisionnement : elles sont l'évidence de l'approvisionnement. C'est cette paix profonde, cette tranquillité intérieure, qui devient manifeste en tant qu'approvisionnement dans votre expérience. II vous serait tout à fait impossible d'inventer quoi que ce soit, d'écrire une œuvre littéraire durable, ou de composer un morceau de musique émouvant, si vous n'aviez au préalable découvert un lieu profond au centre de votre propre être, un puits profond de contentement à l'intérieur de vous, une profonde réalisation de paix.

Cela importe peu que vous appeliez cette réalisation Dieu, Esprit, vie, sentiment de paix, ou joie, tant que vous comprenez que c'est un sentiment au centre de votre être, un sentiment qui amène un sourire à vos lèvres. Donnez-lui le nom que vous voulez, mais quel qu'il soit c'est Dieu ; c'est le Christ ; c'est Emmanuel, ou Dieu avec nous.

On ne peut jamais trouver l'approvisionnement à
l'extérieur. Tous nos jeunes étudiants qui tentent de faire la démonstration de l'approvisionnement dans le monde extérieur échouent, car on ne peut le trouver là. L'approvisionnement est au-dedans de vous ; il est au-dedans de moi ; il est au-dedans de notre conscience. C'est le sentiment même de paix et de joie, ou le sentiment de la présence de Dieu - dont nous pouvons faire l'expérience n'importe quand - qui est notre approvisionnement. Demain, la semaine prochaine, le mois prochain ou l’année prochaine, il peut se manifester à l'extérieur en tant qu'une nouvelle maison, une nouvelle position ou un nouvel investissement. Mais cela ne sera que la concrétisation manifeste de l'approvisionnement qui a été réalisé en un moment de paix.

II y a encore beaucoup de personnes dans le monde métaphysique qui pensent que la démonstration de I ‘argent, d’une position, d'une maison ou d'une occasion est quelque chose qui s'obtient par la lutte et un travail pénible dans le monde. Ils agissent en partant de l'idée que là, dans le monde, il y a de l'argent, des maisons, des occasions, et qu'en priant ou en se livrant à quelque tour de passe-passe mental, ils vont s'attirer ces choses. C'est le genre de métaphysique qui laisse à l’étudiant une bonne migraine, une forte tension mentale ou un sentiment de stérilité et de frustration. Même dans les rares cas où - de façon mystérieuse - un tel effort mental amène un individu à obtenir ce qu'il désirait, il réalise souvent par la suite que son désir aurait dû avoir un autre objet, ou bien que le résultat obtenu ne remplit pas le besoin pour lequel l'objet était recherché.

Dans Isaïe nous lisons : "Leur pays est rempli d'Idoles ; ils se prosternent devant l'œuvre de leurs mains, devant ce que leurs doigts ont fabriqué." (Is. 2 : 8) L'argent est l’une des idoles fabriquées de main d'homme. Les êtres humains lui vouent un culte, et craignent d'en manquer. Autrement dit, ils mettent leur foi et leur confiance dans l'argent et lui donnent du pouvoir. Mais, en réalité, quel pouvoir y a-t-il dans l'œuvre faite de main d'homme ? Tout pouvoir n’est-il pas en Dieu ?

"Notre conscience individuelle est le réservoir du déploiement spirituel infini. Dès que nous commençons à tirer sur ce réservoir inépuisable - qui ne tient jamais compte de ce qu'il y a dans le monde visible - nous cessons d'être inquiets quant à savoir combien nous avons, ou si la situation économique présente est prospère ou en crise. Dieu nous a donné l'abondance infinie, et elle s'exprime de façon illimitée tant que nous reconnaissons que la terre est au Seigneur, et que l'or et l'argent sont au Seigneur. Ce n'est que lorsque nous tentons d'obtenir notre part des biens de ce monde, croyant que la terre, l'or et l'argent sont des possessions personnelles appartenant à des êtres humains, que nous sommes limités."

Joël Goldsmith : L'Art De La Méditation

L'argent, en lui-même, n'est pas mauvais ; c'est un produit très nécessaire et pratique à utiliser comme moyen d'échange. 11 est aussi nécessaire dans notre civilisation actuelle que le sont les chaussures, les robes, les costumes ou autres pièces d'habillement. Mais qui adore, craint ou déteste les vêtements ? 11 y a bien des choses faites par l'homme qui sont désirables : les maisons, les automobiles, les avions, les vêtements, l'argent, les valeurs, la propriété foncière. Nous désirons ces choses, mais seulement en tant que produits à utiliser, et non en tant que choses a craindre ou adorer.

Dès que vous commencez à réaliser que l'Esprit invisible est la santé de votre corps ; dès que vous commencez à réaliser que cet Esprit invisible n’est pas seulement la source de votre approvisionnement, mais est votre approvisionnement même ; dès que vous réalisez que cet Esprit invisible - Dieu, le Père - est votre tour haute, votre forteresse, votre lieu secret et votre demeure, chacun de vos besoins est alors satisfait.

Assurez-vous seulement d‘une chose : Ne regrettez jamais l'absence d'une personne, ou le manque de quelque chose. Ne regrettez jamais, jamais, jamais, la perte ou le manque de quiconque ou de quoi que ce soit dans le monde extérieur. Demeurez dans le lieu secret du Très-Haut. Vous n'aurez alors aucun manque, car vous amènerez avec vous votre approvisionnement en occasions, en capacités, en talent artistique ou littéraire, ou en ce que vous désirez exprimer. Vous amenez votre approvisionnement avec vous lorsque vous comprenez :

Dieu est mon livreur. Dieu est l'essence de mon être. Dieu est. Si je ne sais rien d'autre que "Dieu est", c'est suffisant, puisque tout mon espoir et toute ma foi sont dans !'Invisible.

Ceux qui ont cette vision deviennent une lumière pour le reste du monde, et il se peut que le monde demande a leur sujet : "Pourquoi sont-ils si favorisés ? Pourquoi ben6ficient-ils de toutes les bonnes choses de la vie ?" Et leur réponse sera : "C'est le cadeau gratuit de Dieu, mais c'est un cadeau que ne reçoivent que ceux qui reconnaissent que Dieu est la source, l'essence et la loi ; ceux qui se sont détournés du monde visible, pour se tourner vers l'Invisible."

Notre Conscience De Dieu
Est Notre Approvisionnement

Tout individu sur le chemin spirituel doit finir par comprendre le sujet de l'approvisionnement, au travers de la vision spirituelle qui reconnait qu'il ne peut y avoir d'approvisionnement manifesté dans notre vie s'il n'y a pas une conscience de Dieu, ou du bien, au-dedans de notre propre être :

Ici même et maintenant est la source de tout l'approvisionnement qu'il y a dans l'univers. Ici même et maintenant est la substance, l'activité et la loi de tout l'approvisionnement qui soit. Ici même et maintenant le lieu où je me tiens est terre sainte - complet et parfait. Ma conscience individuelle est la source de tout approvisionnement et I ‘activité de tout approvisionnement.

L'Esprit est approvisionnement ; la vie est approvisionnement. Personne n'a jamais vu la vie : La vie se révèle à travers ses formes, mais la vie elle-même ne peut être vue. On ne voit que les formes qui témoignent de la vie. La roseraie témoigne de la vie. Les vergers remplis de fruits témoignent de la vie. Les animaux témoignent de la vie. Et nous, nous-mêmes, témoignons de la vie. Mais nous n'avons jamais vu la vie elle-même au moyen de nos cinq sens physiques. Seuls connaissent la vie, seuls ont vu la vie face a face ceux qui peuvent s'abstraire de ces cinq sens et trouver un profond repos a l'intérieur de leur propre être, jusqu'à parvenir là où ils transcendent l'esprit raisonneur. Ils sont alors témoins de la vie - on peut presque dire qu'ils voient Dieu pendant qu'ils sont encore dans la chair - avec leur œil intérieur, leur oreille intérieure et leur discernement spirituel intérieur. II y a une faculté de I ‘Âme, un discernement spirituel, qui nous permet de connaitre les choses de Dieu et de savoir qu'elles existent bel et bien. Sachant cela, nous réalisons qu'elles sont les formes tangibles de notre approvisionnement quotidien.

Le message entier de La Voie Infinie est fondé sur le principe que la Parole se fait chair, que !'Esprit invisible devient manifeste, réalisé, ou rendu évident dans notre expérience quotidienne, sous la forme de santé physique et mentale, et de sécurité économique, non par notre recherche de ces choses sur le plan extérieur, mais plutôt par notre réalisation de leur nature véritable.

La réalisation de la véritable nature de l'approvisionnement ne veut pas dire que nous devons arrêter de travailler, mais que nous ne travaillons plus pour vivre. Nous travaillons, mais pour la joie de l’activité, pour la joie de contempler la perfection. "L'homme dont le souffle est dans les narines"(ls.2 :22) doit suer pour gagner sa vie, mais pas l'homme spirituel. Il ne gagne pas sa vie par un travail laborieux. L'homme spirituel travaille dur – il peut travailler jusqu’à 20 heures par jour et travailler dur pendant ces 20 heures - mais il ne travaille pas pour gagner sa vie. Il travaille pour la satisfaction et la joie qu'il trouve dans le travail lui-même. L'homme spirituel sait que l'Esprit est la source de son existence, que son Père céleste connait ses besoins avant lui, et que c'est Son bon plaisir de lui donner le royaume.

Il se peut que l'homme ancré dans l'Esprit jouisse de santé et de prospérité, mais la possession de biens matériels ou de santé n'en est pas pour autant une indication de spiritualité. En fait, cet homme ne met pas son espoir et sa confiance dans les réserves d'or, car celles-ci sont des effets, ni bons ni mauvais en eux-mêmes et par eux-mêmes. Il place sa confiance dans l'Invisible, dans ce que le monde ne volt pas. Le monde ne peut voir l'Invisible, c'est pourquoi il a des problèmes. "Mais vous, mes disciples", saisissez la vision spirituelle, car vous savez qu'il y a un Invisible, et votre espoir est en Lui. Votre confiance aussi.

En demeurant dans cette vision spirituelle, vous pouvez vous mettre à votre travail, quel qu'il soit, avec joie et liberté. Vous n'êtes pas libre de quelque chose ; vous êtes rendu libre par la réalisation que le travail de vos mains est amour. Vous faites votre travail avec amour, et vous le faites au mieux de vos capacités ; sans désir de compétition avec quelqu'un ou amour de la gloire et des honneurs, mais par amour du travail lui-même.

L ' abondance est la Loi de I 'Univers

11 y a un Esprit invisible qui se manifeste éternellement, en tant que formes, dans le monde visible. A l'automne, les fruits sur les arbres sont cueillis et les feuilles tombent, mais personne ne s'en alarme. Nous savons tous que la nature est a !'œuvre et que dans quelques mois les feuilles et les fruits réapparaitront. Nous savons tous cela, mais nous ne faisons pas le lien entre cette activité cyclique de la nature et notre propre approvisionnement. Lorsque nous voyons notre porte-monnaie vide, le mesmerisme du monde est tel que nous croyons alors être parvenu au terme de notre approvisionnement. Nous oublions simplement qu’à l'instar de l'arbre, qui semble vivre une saison de stérilité, nous pouvons nous aussi traverser une période de pénurie, qui n'est qu'une phase provisoire dans l'ensemble de notre expérience. A l'intérieur de nous, au tréfonds, cette même loi de Dieu qui fournit la manne, à travers Moïse, ainsi qu'un nuage le jour et une colonne de feu la nuit ; cette loi qui apporta de la nourriture à Elisee par l'intermédiaire de corbeaux ; cette loi qui multiplia les pains et les poissons ; qui a toujours nourri, maintenu et soutenu ceux qui avaient une vision spirituelle ; ce même Esprit est ici et maintenant, au milieu de nous.

Cet Esprit qui remplit si abondamment la terre de fruits, la mer de poissons, l’air d'oiseaux, les collines de bétail, la terre de toutes sortes de végétaux, de fruits et de fleurs - en telle abondance qu'on ne peut les compter - cet Esprit nous fournit tout bien. L'abondance est le plan divin pour nous, mais nous n'en bénéficions pas parce que nous tournons les yeux vers les formes extérieures, en essayant de les accumuler "là où la teigne et la rouille corrompent" (Mat.6/19). Nous pensons que si nous ne nous accrochons pas à ces choses, il n'y en aura plus, alors que nous pourrions jouir de ce qui est placé devant nous, en réalisant que l'infini Invisible que nous appelons Père, Esprit, ou Dieu, nous a fourni une infinité d'approvisionnement, si nous Le regardons.

Bien des gens ont connu le manque pendant si longtemps, qu'ils croient vraiment à l'existence d’une loi de limitation qui les enchaine à l'expérience de la pénurie. Cette croyance en l'existence dune loi de pénurie est la première suggestion qu'il faut briser. Si vous pouviez compter les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, ou si vous pouviez plonger dans les eaux de l'Océan Pacifique - comme nous le faisons ici a Hawaï - et pouviez compter les coquillages, les rochers les fleurs qui poussent sous l'eau, vous sauriez qu'il n'y a rien de tel qu'une loi de pénurie. L'abondance est la loi de l'univers.

L'abondance est soutenue par la loi, et est par conséquent un don permanent. C'est une chose aussi éternelle qu'infinie. Comptez les étoiles dans le ciel et les gouttes d'eau dans l'océan ; comptez les feuilles sur les arbres, et comprenez ce que signifie en réalité l’infinité. Vous saurez alors ce qu'est l'abondance : c'est la loi de la vie - infinie, éternelle. Il n'y a pas de loi de manque et de limitation.

L'Approvisionnement devient tangible
en tant que Forme

Comment, alors, allons-nous réaliser le caractère tangible de cet approvisionnement que nous reconnaissons déjà comme infini ? Commencez par relâcher tout effort ; relâchez toute tension en considérant le sujet de]'approvisionnement. Que vous ayez besoin de quelque vérité, ou bien des formes tangibles sous lesquelles cette vérité apparaitra ensuite, apprenez à vous détendre. Détendez-vous physiquement, mais aussi mentalement, en réalisant que vous ne pouvez rien faire au sujet de l'approvisionnement. Jésus a dit, "De moi-même, je ne peux rien faire" (Jn 5:30), et vous ne pouvez sûrement pas vous attendre à faire mieux que le Maitre, qui ajouta :

"Le Père qui demeure en moi, c'est Lui qui fait les œuvres" (Jn 14:10). Qu'est-ce que ce Père au-dedans, si ce n'est la Conscience infinie, divine et universelle, qui est votre conscience et la mienne ? C'est le Père, c'est le principe, le principe créatif de toutes les formes d'approvisionnement.
Prenez l'habitude de préserver un lieu dans votre conscience dans lequel vous vous retirerez chaque jour pendant trois, quatre ou cinq minutes, et la, réalisez :

Toutes ces choses que je contemple ne sont que les formes extérieures de mon approvisionnement. Mais Toi, Dieu, Toi seul es mon approvisionnement. Tu es ma protection ; tu es ma tour haute ; tu es ma forteresse ; tu es mon pain, mon vin, mon eau ; tu es ma manne quotidienne. Les formes sous les-que/les apparait mon approvisionnement importent peu ; l'essence est en Toi - en Dieu, I ‘Esprit, l'Amour.

L'approvisionnement n'est pas une chose extérieure l'approvisionnement est une substance invisible que vos yeux ne verront jamais. Si vous écriviez cette Lettre Mensuelle et désiriez terminer cet article, il vous faudrait devenir conscient de l'approvisionnement. II faudrait que quelque chose s'écoule sous forme d'approvisionnement en mots. Mais où trouverez-vous les mots, s'ils ne s'écoulent de la conscience ? Cela est vrai pour l'approvisionnement en toutes choses. Il provient de la profondeur de votre propre conscience et s'écoule au-dehors en expression tangible. Quand vous cessez de penser à l'approvisionnement dans sa forme extérieure et commencez à y penser comme à une substance intérieure et visible - à quelque chose déjà établi au-dedans de votre propre être - vous pouvez relâcher tout effort mental, et même, dans une large mesure, le travail physique. Cela ne veut pas dire que vous allez cesser de travailler ; mais votre travail ne sera pas pénible. II sera joyeux et agréable, qu'il s'agisse d'un travail physique ou intellectuel.

Au delà de ce travail, physique ou mental, vous serez enveloppés par un sentiment de paix, de contentement, d'assurance et de satisfaction, dû à un épanchement conscient de l'Esprit. En vivant dans cette conscience et en laissant cette conscience vivre en vous, la vérité commencera à s'écouler vers l'extérieur et prendra forme, tout comme ces mots prennent une forme tangible. Souvenez-vous qu'avant que ces mots ne soient mis sur papier, ils étaient une forme invisible dans ma conscience, pour apparaitre ensuite sous forme visible en tant que conférences, Lettres ou articles. Toute chose doit - avant de pouvoir apparaitre sous forme visible - être dans la conscience d'un individu, sous sa forme invisible.

Il y a une conscience invisible de la Vérité au-dedans de moi, qui s'est construite au cours des siècles, et cette Vérité invisible s'extériorise maintenant elle-même en ces mots, en tant que ce message particulier. Ce message, ces mots, sont la forme que prend ma conscience de Dieu. Ce fut exactement de la même manière que Thomas Edison incorpora dans sa conscience le savoir qui fit de lui le magicien de l’électricité et de la mécanique. Lorsqu'il plongeait dans sa conscience -pratique qu'il symbolisait en portant sa main à l'oreille, comme s'il écoutait un son inaudible ou s'efforçait de capter un message - Edison plongeait profondément dans sa conscience, pour l'approvisionnement. Dans son cas, c'était pour un approvisionnement en idées, en sagesse, en savoir. Cette conscience de Thomas Edison se manifestait alors sous la forme de phonographe, de cinéma, ou de lumière électrique.

La même chose est vraie en ce qui concerne votre affaire, votre maison, vos relations, vos investissements, ou votre sécurité. Vous trouverez ces choses en adoptant tout d'abord cette attitude d'écoute, comme s'il y avait quelque chose au fond - au plus profond de votre for intérieur - qui devait surgir. C'est cet approvisionnement intérieur -qui vous parvient sur le plan intérieur - qui devient visible par la suite en tant que votre approvisionnement quotidien, vos occupations quotidiennes, votre profession ou vocation.

L'Approvisionnement devient tangible
en tant que Guérison

Ce même approvisionnement devient évident sous la forme de guérison. Aucun guérisseur spirituel ne peut guérir quiconque sur le plan extérieur, car il ne touche jamais le corps d'un patient ; il n'utilise jamais une quelconque forme de manipulation ; il ne prescrit jamais de médicaments ou d'applications externes ; il n'approche jamais, serait-ce par la pensée, le corps de son patient. Et pourtant des miracles de guérison se produisent. Comment ? De la même manière. Il y a un lieu profond que nous connaissons comme étant la conscience-Dieu, la conscience-Christ ou conscience spirituelle. Lorsque l'esprit humain est tranquille, que nous n'essayons pas de cogiter ou d'obtenir des faveurs d'un Dieu-Père Noël, mais que nous sommes vraiment tranquilles et en paix, il jaillit Quelque Chose de ce lieu profond, avec pour résultat le sentiment d'être libéré d'un poids. Quand cela se produit, le praticien sourit, et le travail est fait.

Que le patient soit a 1 km de la où a 5000, il ressent cette même sensation de soulagement, bien qu'il ne sache pas que le praticien travaille pour lui à cet instant-là. A un moment donné du travail -- ce peut être pendant le premier "traitement" ou le cent unième, à ce moment où le praticien a une sensation suffisamment profonde de la présence de Dieu en lui, le patient y répond, s'il est réceptif. Il ressent cette impulsion divine dans son for intérieur, et la guérison se produit. La, encore, l'approvisionnement a été démontré. Il doit d'abord y avoir un approvisionnement de conscience-Dieu, et celui-ci apparait ensuite sous la forme de santé et d'arrêt de la souffrance. L'approvisionnement peut même apparaitre sous la forme d'un nouveau corps, là où cela est nécessaire.

Quel que soit le niveau où vous vous trouviez sur ce voyage spirituel, vous devez prendre ce mot "approvisionnement" et le garder présent à votre esprit, jusqu'à parvenir à une compréhension de sa signification réelle. N'en ayez pas peur ; ne croyez pas avoir affaire à quelque chose de matériel et d'insignifiant, car il n'y a pas d'approvisionnement matériel. Ne pensez pas en termes de formes d'approvisionnement, telles qu'argent, propriétés, maisons ou investissements. Pensez en termes d'essence de l'approvisionnement : L'Esprit est approvisionnement ; votre conscience-Dieu est votre approvisionnement ; L’activité de la Vérité en vous est votre approvisionnement. Souvenez-vous qu'il est tout aussi important pour quelqu'un qui est en bonne santé et prospère de reconnaitre la nature invisible de l'approvisionnement que çà l’est pour quelqu'un de pauvre et malade. Si le sens d'abondance des gens aisés est fondé sur les valeurs matérielles, ils ne sont pas plus riches que les billets de banque ou le sol qu'ils possèdent, ceux-ci étant sujets à fluctuations et changements. Il n'y a pas de sécurité dans l'abondance des plus riches ou dans la santé des plus sains, à moins qu'ils n'aient incorporé en eux cette reconnaissance : "Merci, Père, pour cette évidence extérieure d'un approvisionnement invisible". Leur approvisionnement -qu'il s'agisse de santé ou d'abondance - est alors fondé sur le roc et ne les désertera jamais. L'homme de "vision" ne compte pas sur des conditions extérieures, mais est relié à une substance invisible qui s'écoule en permanence de l’intérieur vers l'extérieur.

Vous ne pouvez jamais mesurer la quantité de votre approvisionnement d'après les apparences. Le seul critère dont vous disposiez pour juger de votre approvisionnement est le nombre de réalisations spirituelles auxquelles vous parvenez, au-dedans de vous. Ces contacts sont l'infinité de votre approvisionnement. Vous pouvez tirer sur cet approvisionnement pour imaginer le sujet d'un livre, composer des morceaux de musique, ou découvrir de nouvelles conceptions de bâtiments ou de ponts. Quel que soit le besoin exigé par votre activité extérieure, il sera satisfait en vertu du fait que vous aurez atteint une réalisation de l'approvisionnement de Ma substance au-dedans de vous. Une fois acquise cette substance - c'est-a-dire la réalisation ou la sensation de la présence de cette substance - tout ce dont vous avez besoin à l'extérieur vous est fourni. Ce sont les choses ajoutées de surcroit.

L'approvisionnement est un état d'être intérieur. C'est une qualité intérieure comme l’intégrité. Vous n'avez jamais vu l'intégrité, mais vous avez vu les résultats de l’intégrité sur votre comportement dans le monde. Vous avez vu l'expression extérieure de cette essence invisible qui apparait en tant qu'actes d'honnêteté, de loyauté, de fidélité, de justice, de pitié ou de gentillesse. De la même manière, s'il n'y avait pas d'approvisionnement intérieur, il n'y aurait pas de concrétisation visible sous forme de francs, de propriétés ou de revenus. S'il n'y avait pas d'essence ou de substance intérieure, il n'y aurait pas d'expression extérieure ou de forme.

Si cela est vrai, pourquoi le manque et les limitations existent-ils dans le monde ? Si l'approvisionnement est omniprésent et existe dans la conscience de chaque personne, pourquoi certains font-ils l'expérience du manque ? L'omniprésence de l'approvisionnement est la conscience de Dieu au-dedans. Mais il ne devient visible, évident et tangible que dans la mesure où nous reconnaissons tout d'abord que ]'Esprit est approvisionnement, que l'Amour est approvisionnement, et que ceux-ci ne sont pas visibles ; ils sont la Présence et le Pouvoir divins au-dedans de nous qui S'extériorisent sous des formes visibles d'approvisionnement.

Réalisez la Paix-Christ

Il y a une paix, "Ma paix", qui devient notre approvisionnement en abondance, santé, harmonie, joie et domination. L'abondance de la vie éternelle n'apparait tangiblement qu'une fois réalisée cette paix, "Ma paix", la paix-Christ. C'est vrai que la vie est éternelle ; c'est vrai que 1'approvisionnement est infini ; c'est vrai que la sûreté, la sécurité et la joie sont ici et maintenant. Mais ni vous ni moi ne pouvons en faire l'expérience avant d'avoir touché cette "Ma paix" que Je donne, cette tranquillité spirituelle intérieure.

Il n'y a qu'un seul moyen d'avoir cette "paix qui surpasse l'entendement" ; il n'y a qu'un seul moyen d'avoir une infinité d'approvisionnement, de perfection et de santé, ainsi qu'une assurance complète de sécurité ; il n'y a qu'un seul moyen, et c'est que le Christ demeure dans votre cœur :

Je suis en Toi et Tu es en moi ; nous sommes un. Christ a sa vie, son mouvement et son être en moi ; j'ai la vie, le mouvement et l'être en Christ, et nous sommes un en Dieu.

En reconnaissant cette vérité mentalement, et en vous asseyant dans un état de réceptivité patiente, une prise de conscience survient, qui est au-delà du savoir, au-dessus du savoir : C'est une sensation, une intuition, une assurance intérieure, un relâchement, une paix divine. Quand cela se produit, nous sommes remplis de la plénitude de Dieu, et il est littéralement vrai que le royaume de Dieu est au-dedans de nous. C'est alors que la plénitude de la Divinité est corporellement établie en nous. Dans cette prise de conscience, nous savons que Dieu ne nous quittera et ne nous abandonnera jamais. Même dans nos erreurs, le Père sera encore avec nous, attendant que nous le reconnaissions, attendant notre éveil.

La raison pour laquelle tous les individus ne font pas l'expérience de la santé, de l'abondance, de l'harmonie et de la sécurité, est qu'ils ne se sont pas tournés consciemment au-dedans pour recevoir cette grâce, ou cette paix divine. Ils ont la paix que le monde peut donner, mais ils ne se sont pas tournés vers l'intérieur, pour dire : "Père, j'attends Ton plaisir. Parle, Éternel, ton serviteur écoute" (Sam.3 :9). Ils ne se sont pas assis en silence et en communion intérieure, jusqu’à recevoir l'assurance de la grâce divine et entendre ceci :

Je te donne ma paix... (Jn 14 :27) 3e ne te quitterai et ne t'abandonnerai jamais.(Heb.13:5) Où tu iras, j'irai...(Ruth 1:16) 3e serai une présence qui ira au-devant de toi, pour aplanir les chemins montueux.

Asseyez-vous tranquillement, en paix - sans vous endormir, sans foi aveugle - mais alerte, éveillé, réceptif, jusqu'à ce que le contact soit établi. C'est dans cette tranquillité que l'Esprit Saint vous enveloppe. C'est un mouvement au-dedans de vous, et vous savez que "c'est ca.". C'est la paix qui dépasse l ‘entendement ; c'est la paix qui surpasse toute vérité à connaitre.

Reconnaissez "J'ai"

Commencez par la compréhension que vous avez. Reconnaissez que vous avez, qu'il s'agisse de quelques pains et poissons, ou d'un peu d'huile dans votre cruche. Reconnaissez que vous avez une certaine compréhension de Dieu. Reconnaissez que vous avez une certaine mesure d'amour pour Dieu et pour l'homme. Reconnaissez qu'au-dedans de vous il y a le royaume de Dieu. Reconnaissez que le lieu où vous vous tenez est terre sainte. Les apparences peuvent témoigner d'une carence dans votre vie. Mais en reconnaissant que vous avez, vous êtes prêt pour le flot continu d'huile de la cruche, ou la multiplication des pains et des poissons. Vous pouvez maintenant laisser cette cruche d'huile continuer a s'écouler, ou les pains et les poissons se multiplier, jusqu’à ce que tous soient rassasies et qu'il reste douze paniers pleins. Mais cela ne peut se produire que si vous réalisez :

J'ai. Merci Père, J'ai. Tout ce qu'a le Père est à moi. Je ne recherche rien à l'extérieur. Je ne désire rien à l'extérieur. Je ne prie pour rien à l'extérieur. Je reconnais que tout ce qu'a le Père est à moi, et cette totalité est au-dedans de moi. Le royaume de Dieu est établi au-dedans de moi. Le lieu où je me tiens est terre sainte. J'ai déjà le royaume des cieux en moi. Moi et le Père, nous sommes déjà un. Je ne prie pas pour être un avec Dieu ; je ne désire pas être un avec l'Infini, ou relié à l’ Infini. Je reconnais que la relation entre Père et Fils est éternelle : "Fils, tu es toujours avec moi" (Luc 15:31), non pas quelquefois, mais toujours.

Maintenez fermement cette vérité dans votre conscience, et même si demain vous parcourez le monde sans nourriture et sans un endroit où poser votre tète, accrochez-vous a cette vérité :

J'ai un peu d'huile dans ma cruche. J'ai quelques pains et poissons. Même si je ne peux pas les voir, je les ai parce que je suis un avec Dieu. Le Père ne me quittera et ne m'abandonnera jamais : Tout comme J’étais avec Abraham, Isaac, Jacob, Jésus, Jean et Paul, Je suis avec toi. J’étais avec toi avant qu'Abraham f0t, et Je serai avec toi jusqu’à la fin du monde.

Accrochez-vous à "J'ai", et a ce "J'ai" il sera ajouté. Cela est la loi spirituelle au sujet de I ‘approvisionnement. Dieu est votre conscience ; Dieu est votre Âme. C'est pourquoi votre conscience est pleine de Dieu, pleine de bien, pleine de tout le bien qu'il y a. Soyez comme Jésus : Levez les yeux vers le Père - ou baissez-les - selon que vous Le sentez ici ou la, puisque Il est a la fois en haut et en bas, dedans et dehors... Fermez les yeux, et demeurez dans la tranquillité et la confiance : "Merci, Père, tout le royaume est au-dedans de moi."

CARNET De VOYAGE

En voyageant dans le monde comme je le fais, il est impossible de ne pas remarquer la grande évolution qui se produit dans la conscience. Par le développement de l'électronique et les autres progrès mécaniques et scientifiques, les hommes sont de plus en plus libérés des tâches pénibles et des interminables heures de travail. Le grand progrès atteint dans les appareils managers et les gadgets domestiques a donne aux
femmes des heures de liberté qu'elles ne connaissaient pas,
pour des activités plus intéressantes et créatives. La
diminution du temps de travail se remarque partout dans le monde. Même dans les pays dont l'industrie est sous développée, les méthodes agricoles primitives, les bâtiments et l’économie domestique désuets, le nouvel âge fait son apparition.

L'homme est aussi en passe de se voir rapidement libéré des maladies du monde. Dans beaucoup d'endroits, les hôpitaux de tuberculeux n'affichent plus complets ; la polio a considérablement diminué ; la fièvre typhoïde, la pneumonie et une douzaine d'autres maladies ont pratiquement disparu. Les maladies vénériennes, jadis le fléau de la terre, sont contrôlées et disparaissent, à mesure que de nouvelles méthodes de traitement sont mieux comprises et appliquées.

Avec le développement des syndicats et l'avènement de la
sécurité sociale, la sécurité économique est devenue plus
fiable. Les inconvénients actuels de ces formes de progrès humains seront également supprimés par le processus d’évolution.

Le bien-être matériel de l'homme s'installe sûrement, par des voies de paix et d'harmonie. Les méfaits de la guerre détruisent la guerre elle-même ; de sorte qu'un arrêt permanent de la guerre est pratiquement assuré dans un futur pas trop lointain. Tous ces changements sont manifestes pour tout voyageur qui sait observer.

Dans le domaine de l'Esprit et de la liberté spirituelle de l'homme, nous voyons moins de progrès. L'Ancien Testament révèle comment les gens se sont développés sur le plan spirituel sous la direction de maitres qui avaient des niveaux de sagesse différents. Au cours des siècles, au milieu de "lumières" plus faibles nous découvrons parfois un Abraham, un Moïse, un Isaïe, un Lao-Tseu, un Bouddha, un Jésus, un Jean, un Paul. Plus tard sont venus les mystiques européens et orientaux, qui ont aussi apporté une certaine mesure de lumière spirituelle. Aujourd'hui, l’évolution de l'homme semble s'appliquer premièrement au domaine des sciences physiques - mécanique, physique et biologie - tandis que son développement spirituel demeure plus ou moins stagnant, avec des formes de croyances, de doctrines et de cultes différentes et concurrentielles. Parcourez le monde et vous remarquerez à quel point les groupes qui entourent les véritables mystiques de notre temps sont petits. Remarquez, également, combien il est difficile de savoir où se trouvent ces quelques mystiques. Le développement spirituel de l'homme - qui le libère du bien matériel autant que du mal matériel - pénètre lentement la conscience humaine, lentement mais sûrement.

Nous qui remettons en lumière l’art de la méditation ; nous qui présentons à l'homme son Soi intérieur ; nous qui sommes charges, aujourd'hui, de restaurer des moments de paix intérieure, par la méditation et le pouvoir de la grâce qui l'accompagne, nous avons une grande responsabilité envers notre prochain, envers notre époque et toutes les époques a venir.

Pour que l'homme soit éternellement libéré de la peur, du péché et du manque, et assuré d'une santé, d'une harmonie, d'une abondance et d'une paix permanentes, il lui faut absolument établir un contact avec l'Infini Invisible à l'intérieur, parvenir à ce contact et le maintenir ensuite. Nous qui avons bénéficié de la méditation et de la grâce de guérison, par notre façon de vivre spirituelle, nous avons une responsabilité et un privilège. Si vous n'avez pas encore réalisé l'importance de votre place dans ce monde, dans cette époque et dans les temps futurs, réveillez-vous. Vous êtes important pour le bien-être spirituel de l'univers. Acceptez ce privilège ; acceptez d'endosser les responsabilités que cela implique ; soyez reconnaissant que votre nom soit inscrit dans les cieux, reconnaissant d'avoir été appelés à manifester votre lumière spirituelle.

Notre travail en Angleterre, en Écosse et en Hollande est achevé pour cette semaine (*). Ce fut un travail glorieux, avec des groupes consacrés qui se retrouvent régulièrement pour méditer, étudier les enregistrements des classes, et bénir tous ceux qui s'adressent à eux ainsi que les nombreuses personnes qui bénéficient indirectement de leur proximité. Ces groupes qui partagent la nature sacrée de notre travail de classe, autour du monde, sont mon espoir pour la pérennité de La Voie Infinie dans la conscience humaine.

En Angleterre, de nouveaux titres ont été ajoutes à la liste des publications britanniques. En Hollande, les Sagesses de La Voie infinie paraitront en septembre, séparément. Ce sera le deuxième livre en néerlandais. Je Suis La Vigne a été publié sous forme de livret en norvégien. Le message est ainsi rendu disponible à un nombre croissant de gens. Le travail se développe rapidement en Afrique du Sud et en Australie, avec des guérisons et des vies élevées par l'Esprit.

Souvenez-vous que certains étudiants croient chercher Dieu ou la Vérité, alors qu'ils ne recherchent que des remèdes. Cela explique les nombreux échecs sur le chemin spirituel.

(*) Les Lettres de 1989 sont la traduction de celles que Joël envoya a ses étudiants en 1957.

_________________
Tout est Conscience d’Être.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-magie-dorion.monempire.net
 
L'APPROVISIONNEMENT Joël GOLDSMITH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Tao de l'écologie d'Edouard Goldsmith
» fiche d'approvisionnement? bon de commande?
» SOS APPROVISIONNEMENT DANS GFC
» module approvisionnement dans GFC-bon de commande
» Bascule GFC et approvisionnement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Spiritualité :: Univers spirituel-
Sauter vers: