AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Quatrième façon de prier Dr Joseph Murphy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Admin


Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: La Quatrième façon de prier Dr Joseph Murphy    Dim 22 Nov - 20:02

La Quatrième façon de prier

Dr Joseph Murphy

Le Livre de Daniel dit : Et ces trois hommes, Shadrac, Meschac et Abed-Nego, tombèrent lies au milieu de la fournaise ardente. Alors le roi Nabuchodonozor fut étonné et se leva précipitamment. 11 prit la parole, et dit a ses conseillers : N'avons-nous pas jeté au milieu du feu trois hommes lies ? Ils répondirent au roi : certainement, 6 roi ! Il reprit : eh bien, je vois quatre hommes sans liens, qui marchent au milieu du feu, et qui n'ont point de mal ; et la figure du quatrième ressemble à celle d'un être divin. (Daniel 3 : 23-25)

Le quatrième homme dans la fournaise ardente, c'est la conscience-d'être exaltée jusqu’à notre JE Suis (Dieu). Quand l'homme est dans un certain état d'esprit, dans une dimension spirituelle supérieure, le feu ne le brule pas, les poisons ne le tuent point.


Il y a de cela de nombreux cas a travers le monde. Les trois hommes dont parle Daniel représentent la foi, l'amour et la connaissance. La foi c'est notre croyance définitive en ce que l'Intelligence Infinie répond quand vous lui faites appel. L'amour, dans la Bible, signifie l'allégeance, la loyauté, le dévouement envers l'Unique Puissance qui ne reconnaissent aucune cause, qui refusent positivement de donner puissance à aucune personne, à aucun bien, à aucune chose. La connaissance vous fait vous en tenir avec confiance, avec pénétration, à la Loi selon laquelle ce que vous acceptez et croyez dans votre cœur va se réaliser. La quatrième façon de prier c'est de contempler la Présence de Dieu.

Joseph Chilton Pearce, chercheur érudit, a écrit qu'en Angleterre, dans le Surrey, en 1935-36, The English Society for Psychical Research, a procédé à une série d'expériences sur deux fakirs hindous venus expressément dans ce but en Angleterre. Ces tests furent administrés par des médecins, des pharmaciens, des physiciens et des psychologues d'Oxford.

Les Hindous marchèrent à travers le feu sous les yeux sceptiques des hommes de science. Sans aucune préparation, sans aucune aide chimique, ils répétèrent leur performance dans des conditions variées et pendant plusieurs semaines. Les températures de surface étaient entre 450 et 500 degrés centigrades ; celle de l'intérieur, de 1400 degrés C. II n'y eut ni tricherie ni hallucination.

Mr. Pearce dit qu'à un moment donné, l'un des fakirs s'aperçut qu'un professeur de psychologie était particulièrement attentif et stupéfait. Le fakir, comprenant l'intense désir du professeur, lui dit qu'il pouvait, lui aussi, passer sur le feu s'il le désirait, en lui tenant la main. Saisi de foi, le brave homme ôta ses souliers, et la main dans la main de l'hindou, ils traversèrent le feu dans une joie intense et sans aucun mal.

Quand l'homme s'accorde à l'Infini, atteignant un haut état de conscience-d'être, il est immunisé centre le mal. Le cancer même ne tue point celui qui décide de s'élever dans la conscience-d'être et qui croit définitivement qu'il sera guéri.

Dans le Psychic Digest, il y a quelques années, parut ce qui suit : « Peu de personnes savent que le succès de Virginia Graham, dans sa célèbre émission à la télévision, fut précédé de sa victoire sur un cancer qui devait lui être fatal et qui fit date dans les annales médicales. Son médecin expliqua le « miracle » dont bénéficia Virginia de la façon suivante : Elle purifia son courant sanguin par ses pensées ». En fait, cette guérison fut le résultat de ferventes prières autours desquelles Virginia prit conscience de ce qu'elle serait guérie et survivrait. « J'ai dit-elle, « un point de vue optimiste ; je ne veux ni flotter ni sombrer ». Cet amour de la vie se communique et est probablement une des raisons de son immense succès !

Il est vrai que de nombreuses personnes « meurent » du cancer, mais Virginia prit la décision contraire et elle établit dans son esprit un nouveau concept. On peut être très érudit, très savant en science, en philosophie, être aussi très fidèle à une religion, sans pour autant être capable de résoudre ses problèmes. Pour cela, il faut se tourner vers l'Intelligence Suprême qui .demeure en nous et permettre à cette Présence, à cette puissance de coordonner toutes nos activités, de diriger notre vie dans les voies de sa bonté et de sa paix.

Lindbergh avait de grandes connaissances en science et en philosophie, il était aussi profondément attaché à sa religion mais ce fut la quatrième façon de prier qui lui sauva la vie. II vola au-dessus de l'océan Atlantique sans copilote, sans radio, sans parachute, uniquement guidé par une boussole. Il s'endormit dans son avion ,les yeux grands ouverts, et il fit l'expérience du pouvoir supérieur qui, du dedans, le gouvernait, contrôlant son esprit et son corps, dirigeant son vol et le poussant à agir quand cela était nécessaire. Lindbergh fut incapable de tenir son journal de bord, ni de fixer son attention sur sa route, mais lorsqu'il s'éveilla, il vit l'Irlande et s'aperçut qu'il ne s'était éloigné que de quelques milles de sa course.

Faites de bonnes études certes, ayez une philosophie, qui vous donnent de l'équilibre. Recherchez la sérénité, la tranquillité. Ayez une foi solide ; souvenez-vous que vous avez démontré ce en quoi vous croyez. Votre foi spirituelle devrait vous donner la joie, le bonheur, la paix et la sécurité. Lorsque vous vous trouvez face à une grande difficulté, à quelque grand défi que vous lance la vie, et quand vous voyez que toutes vos connaissances ne résolvent pas votre difficulté, ne vous permettent point d'affronter le défi, tournez-vous vers la Divine Présence que est en vous, sachant dans votre cœur qu'Elle est Omnipotente, Omnisciente, Suprême. Elle ne connait que les réponses, et vous les donne avant même que vous appeliez.

Job avait trois amis dont on pourrait dire qu'ils représentaient les dogmes, les credo et les traditions. Leur vulgarité criarde, inique, répugnait a Job. Ils lui dirent que ses péchés avaient mérité ses maux. Eliphaz dit a Job : « Ta méchanceté n'est-elle pas grande ? Tes iniquités ne sont-elles pas infinies ? Job répondit : « J'ai souvent entendu pareilles choses, vous êtes tous de bien piètres consolateurs ".

Lorsque vint Elihu, Job commença a sentir mentalement et spirituellement la Présence de Dieu, et il fut rendu a sa précédente splendeur. Il n'écoutait plus les élucubrations pompeuses, prétentieuses de ses prétendus consolateurs (les fausses croyances et les opinions humaines) parce qu'il s'était éveille à la Vérité de l'Être.

Il comprit qu'il n'était point victime d'une punition, d'une vengeance, d'un karma, mais de l'ignorance. Et il entra dans la lumière, l'amour et la liberté de l'Esprit ; la glorieuse liberté des enfants de Dieu. Les prétendus sages de son temps ne purent pas résoudre les problèmes de Job ni répondre à ses questions. Mais vint Elihu, dont le nom signifie : éveil à la Présence-Dieu intérieure, et Job dit : à L'Esprit de Dieu m'a créé, et le souffle du Tout-Puissant m'anime.

La science évolue sans cesse. Il y a quelques années, Robert Millikan, du California Institute of Technology, fit remarquer que le dogme des éléments immuables a vécu ; il disparut lorsque fut découverte la radioactivité. Aujourd'hui nous avons à faire à un monde de densités, de fréquences et d'intensités. C'est un univers changeant, évoluant, dynamique, vivant.

Les deux principes fondamentaux, de conservation de la masse et la conservation de l'énergie ne sont plus considèrés comme distincts, séparés. Einstein dit que la matière est de l'énergie réduite au point de visibilité. Énergie est le terme dont se servent les scientifiques pour designer l'Esprit, Dieu. Aujourd'hui on sait qu'énergie et masse sont interconvertibles et interchangeables.

La médecine aussi change, au cours des années 1960 ; le Dr. Rubinstein du UCLA, écrivit dans The Times que la médecine des dix années précédentes était complètement périmée A cause des rapides avances de la science, et que le médecin qui pratiquait selon les méthodes de 1950 était tout à fait démodé et pourrait être dangereux. Il en va de même en chimie (1) et en physique qui se transforment à une allure telle que les livres de texte d'il y a quelques annexes sont périmes. Et dans le monde entier la religion se transforme.

Le dogmatisme est le fait de soutenir, d'affirmer sans bien connaitre. C'est l'attitude d'un esprit ferme. Il est stupide de parler des six jours de la création de la terre ou de la rotation du soleil autour d'elle. L'arbre de Vie est la Présence Divine dans l'homme, et l'astre du bien et du mal symbolise nos pensées bonnes et mauvaises qui, telles un arbre, s'implantent et croissent selon nos opinions, nos préjugés, nos craintes ou selon nos pensées justes et bonnes. Voltaire dit : « Si Dieu n'existait pas, il faudrait l'inventer. La science a fait de merveilleux progrès, elle a été la cause de grandes bénédictions pour l'humanité.

Autrefois, en Europe, quand la peste se déclarait dans une ville, les prêtres, en procession, répandaient de l'eau bénite dans les rues et sur le peuple. Vint la science qui enseigne l'hygiène et sauva ainsi d'innombrables vies. Lister, Pasteur et d'autres chercheurs firent des .découvertes qui firent adopter par les médecins la stérilisation dans les hôpitaux, ce qui préserva bien des vies.

Nous avons eu de merveilleux philosophes : Platon, Aristote, Socrate, Tagore, Emerson, William James, Kant, Plotin, Bergson et bien d'autres. Ils ont enseigné de merveilleuses vérités, mais elles ne servent à rien si elles ne sont pas mises en pratique.

Nous avons eu, à travers les âges, d'effrayantes guerres de religion, les philosophes se sont querellé entre eux, et la science a été incapable de résoudre tous les problèmes des hommes. II faut le reconnaitre, la science, la philosophie et la religion en tant que credo, dogmes et traditions, ont tristement échoué. Ils ne sont point parvenus à apporter la paix à l'esprit inquiet de l'homme. Et les théologiens parlent de Dieu au lieu d'enseigner aux hommes et aux femmes à faire dans leurs cœurs l'expérience de Dieu.

Il y a de nombreuses personnes bienveillantes, bonnes, croyantes, qui suivent les règles, les prescriptions de leurs églises. Elles sont conventionnellement bonnes, mais, comme Job, elles souffrent misérablement et les hôpitaux et les institutions psychiatriques sont remplis de ces « bonnes » personnes. Elles ont suivi, elles suivent les dogmes et les croyances religieuses, mais la loi de l'esprit est « tel un homme pense en son cœur, (son esprit subconscient) tel il est », et tel il agit, s'exprime et devient.

C'est le sentiment profond, subconscient, qui se manifeste. Ce que vous croyez vraiment dans votre cœur est ce dont vous faites l'expérience, et non ce à quoi vous donnez théoriquement acquiescement. C'est la croyance profonde, celle de votre cœur qui importe. Par exemple, un homme peut aller tous les jours a l'église, recevoir les sacrements, suivre tous les offices, s'il s'attend aux échecs, s'il redoute la grippe, les accidents etc..., ce sont ces désagréments dont il fera l'expérience.

Bien des gens obtiennent en philosophie des notes brillantes dont la vie n'en reste pas moins chaotique. La science de la tête n'est point celle du cœur, et les idées sont assimilées, appropriées et incorporées dans le cœur, l'inconscient. La Science, la philosophie, la religion, font du bien à leur manière, mais n'oubliez surtout pas de les réunir toutes sous la bannière de la Présence de Dieu en vous.

C'est la quatrième façon de prier, et la réponse vient de façons que nous ne savons pas. Les moyens, les voies de votre Soi Supérieur sont insondables. La science, la philosophie, les croyances religieuses ne peuvent vous sauver, mais, « il y a un Esprit dans l'homme, et le souffle du Tout-Puissant m'a donné vie ».

Le livre de Daniel dit : Ton Dieu que tu sers avec persévérance, te délivrera (Dan. 6 : 16) L'histoire de Daniel est celle des hommes de partout. C'est la nôtre. Daniel, dans la fosse aux lions, leur tourna le dos et se tourna vers la Lumière intérieure. Les lions furent impuissants à lui faire du mal.

Comprendre ce drame nous permettra de nous dégager des problèmes difficiles dans notre vie. Souvenez-vous-en, Daniel, face à une situation menaçante, lui tourna le dos et chercha une solution, une sortie, par la Toute-puissance en lui-même. Les lions, dans la Bible, dans ce récit comme dans le Psaume 91, symbolisent des situations apparemment insolubles et terrifiantes.

Tout problème contient sa solution. Détournez-vous du problème et fixez votre attention sur la solution en affirmant et en sentant la réalité, l'accomplissement de votre désir. Persévérez dans cette croyance, sachant qu'une Puissance Absolue agit en votre faveur et « Nul n'empêchera Sa main, lui disant, que fais-tu ?

La réalisation de votre désir est toute semblable au fait de déposer une semence dans le sol préparé de notre jardin. Votre désir d'être libéré de vos problèmes est une graine que vous déposez dans votre esprit subconscient, confiant en sa germination parfaite.

Ne vous inquiétez pas de la façon dont la réponse dont vous avez besoin viendra ; les moyens de votre subconscient sont insondables. Votre conscience-d'être, la conscience de la seule Présence, seule Puissance, est l'éternelle cause de toute création. Créez un nouveau ciel (une nouvelle attitude mentale), une nouvelle terre (un nouvel état de choses) apparaitra.

(1) Le Dr. Murphy est ingénieur chimiste. E.

_________________
Tout est Conscience d’Être.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-magie-dorion.monempire.net
 
La Quatrième façon de prier Dr Joseph Murphy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joseph Murphy
» Lumières sur les Psaumes Joseph Murphy
» Prière Saint Joseph
» prier st Joseph
» VANDAMME Dominique Joseph René - Général d'Empire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Spiritualité :: Univers spirituel-
Sauter vers: