AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Chevaux Celebres au trot.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Admin


Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: Chevaux Celebres au trot.   Jeu 12 Fév - 14:58



BellinoII



BellinoII

Bellino II, fils de Boum III et de Belle de Jour III, sans doute le plus grand trotteur de tous les temps en France, trois fois vainqueur du Prix d’Amérique, trois fois vainqueur du Prix de Cornulier, dont deux doublés Prix de Cornulier-Prix d’Amérique la même année, auteur d’une série victorieuse unique en 1976 : Prix de Cornulier, Prix d’Amérique, Prix de France, Prix de Paris, Grand Critérium de Vitesse, Grand Prix de la Côte d’Azur à Turin, Grand prix de la Loterie à Naples (éliminatoire et finale), Prix de l’Atlantique à Enghien.



Chambon P

Vainqueur du Critérium des jeunes en 1971, Chambon P est surtout connu pour son activité au haras, qu’il rejoignit dès l’âge de 6 ans. Il mérite néanmoins sa saga parmi nos chevaux de légende.Chambon P est né en 1968, issu de l’élevage Pellerot, que l’on connaît toujours de nos jours dans le trot. Il a des origines en béton armé : son père est Kerjacques, l’un des meilleurs étalons qu’ait connu le trot français. Et sa mère, Plombière P, est la petite-fille de Calumet Delco, ce formidable étalon américain.C’est à l’âge de 3 ans, en 1971 donc, que Chambon P écrit les deux plus belles lignes de son palmarès en course : il gagne le Critérium des Jeunes au trot attelé, puis le Saint-Léger des trotteurs au trot monté. Notons que son grand-père maternel, Index (petit-fils de Calumet Delco donc) avait été l’un des tout premiers trotteurs à inscrire son nom au palmarès du Critérium des Jeunes. Quand les gènes parlent… Chambon P est donc un cheval à la fois précoce et complet.
Tête de liste des étalons pendant 10 ans

Chambon P est aujourd’hui considéré, comme son père, comme un chef de race du trot français.





Fandango

Champion absolu au trot monté, discipline dans laquelle il enchaîne 38 victoires consécutives de 3 à 5 ans ! Il est deux fois au palmarès du Prix de Cornulier à 4 ans (un exploit) et à 5 ans. Devenu un étalon très performant, il accède au statut de chef de race et apparaît aujourd’hui dans le pedigree d’un très grand nombre de Trotteurs Français.



Gelinotte

Gélinotte a montré très vite un talent hors du commun, adoubé à un caractère très affirmé. Certains diront exécrable. Sa rencontre avec Charlie Mills va être décisive. Lauréate de deux Prix d’Amérique (1956/1957), elle assoit aussi sa supériorité sur l’Europe du Trot. Elle réalise l'exploit d'enlever tous les Grands Internationaux du meeting d'hiver à Vincennes (Prix d’Amérique – de France – de Paris) deux années de suite et remporte deux fois l’Elitloppet, la grande épreuve suédoise



Jamin

la classe à l’état pur. Cheval doté d’une vitesse exceptionnelle, il est le premier à être passé sous la barre des 1’20’’ à Vincennes en 1960. Gagnant de deux Prix d’Amérique (1958/1959), il devient une star aux États-Unis après avoir remporté la première édition du Championnat du Monde officieux, l’International Trot en 1959



Jamin

_________________
Tout est Conscience d’Être.  


Dernière édition par Orion le Ven 13 Fév - 14:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-magie-dorion.monempire.net
Orion
Admin


Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Chevaux Celebres au trot.   Jeu 12 Fév - 15:15



Kerjacques

qui fut donc ce Kerjacques ? Il est né tard dans l’année, le 30 mai 1954. Reconnu pour être un bon cheval sur la piste, il décroche un groupe I, le critérium des 5 ans 1959. Il s’agit là de la plus belle ligne de son palmarès. Dès l’âge de 6 ans, fort de son succès, il est mené au haras. Né dans l’Orne, c’est près d’Angers qu’il mène sa seconde carrière, celle d’étalon.

A y regarder de près, Kerjacques  n’est pas si prolifique que cela en nombre, mais c’est surtout la qualité qui est au rendez-vous. Père de deux vainqueurs du prix d’Amérique (Toscan et Eléazar), il confirme encore ses dons d’étalon plusieurs générations plus tard. Aujourd’hui encore, tout éleveur de trot qui se respecte mentionne le nom de Kerjacques parmi les ascendants du poulain qu’il veut vanter.

L’étalon prodigue est mort en février 1981, à l’âge avancé de 27 ans.



Ozo







Ozo était une trotteuse née en 1958, qui connut son heure de gloire sur les pistes entre 1962 et 1965. L’adjectif qualifiant le mieux cette championne (car elle en fut une) est « déconcertante ». J’ai retrouvé un article du célèbre journaliste hippique Homeric parlant d’elle dans L’Express. Je vous livre un extrait, c’est sans doute encore la meilleure manière de la présenter : « Ozo la folle était capable d’exploits titanesques, du meilleur comme du pire. Déconcertante. Ainsi, on la vit plusieurs fois tourner la croupe aux élastiques du départ, refuser les ordres du starter, puis soudainement, alors que le peloton s’était élancé depuis 100 mètres, faire volte-face, entamer une course-poursuite suicidaire, remonter ses rivaux d’un trait, leur prendre une ligne droite d’avance pour enfin se désintéresser totalement du challenge, blanche d’écume. »
Vous l’aurez compris : un talent fou, mais extrêmement compliqué à canaliser.
De fait, les anecdotes ne manquent pas la concernant. En 1962, elle montre une furie telle dans l’avion qui la transporte vers les Etats-Unis où elle doit courir que le pilote veut l’euthanasier pour sauver l’appareil… Le lad intervient avec une dose massive de calmants… ce qui n’empêcha pas la belle de remporter l’objectif visé dans la foulée !
Plus tard, en 1965, Ozo est proche de mourir une nouvelle fois, victime d’une occlusion intestinale. A peine guérie, son mentor, Roger Massue, l’engage dans le critérium de vitesse de Cagnes-sur-Mer, et là encore elle survole les débats.
Dans cette vie de coureuse extrême, Ozo s’est forgé un palmarès impressionnant : elle a remporté deux prix d’Amérique, en 1963 et 1965, le prix du Président de la République (au trot monté), l’Elitloppet en Suède, le grand prix des Nations en Italie, le grand prix de Bavière en Allemagne…
Outre ses frasques, elle avait une particularité : courir avec la queue en trompette, remontant fièrement comme un panache d’insolence. D’ordinaire, un tel comportement chez un trotteur signifie une extrême facilité dans la gagne, et c’est vrai qu’elle en usait. Mais en l’occurrence, il semble que la malheureuse souffrait en fait de ses ovaires, et cela tout au long de sa carrière de course. C’est d’ailleurs suite à un abcès récurrent dans cette partie de son corps qu’elle disparut, prématurément, à l’âge de 8 ans, sans laisser la moindre descendance.



Roquepine

Force de la nature, au comportement très masculin, Roquépine est le meilleur trotteur du monde de 1966 à 1968. Elle collectionne alors trois Prix d’Amérique, deux Elitloppet (Suède), deux International Trot (USA). Au haras, elle devient la mère de Florestan, étalon référence en France



Une De Mai

la reine sans couronne. Détentrice de 74 victoires, Une de Mai a régné sur le trotting mondial au début des années 1970. Il lui manque juste à son palmarès la plus grande épreuve d’entre toutes, le Prix d’Amérique. Extraordinaire sur les parcours de vitesse, elle bat tous les cracks y compris Nevele Pride en 1969, un américain phénoménal, dans l’International Trot à Roosevelt Raceway. En France, elle détient le record de victoires dans le Critérium de Vitesse de la Côte d’Azur avec cinq citations.

_________________
Tout est Conscience d’Être.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-magie-dorion.monempire.net
 
Chevaux Celebres au trot.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» N'oublie pas les chevaux écumants du passé
» couleurs de chevaux
» nos amis les chevaux
» Chevaux masqués
» Protection des chevaux : clin d’œil à une association de te

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Spiritualité :: L'Univers du Cheval-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: