AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 NOTRE MOI SUPÉRIEUR, LE PLUS GRAND DES GUIDES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Admin


Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: NOTRE MOI SUPÉRIEUR, LE PLUS GRAND DES GUIDES   Lun 23 Juin - 9:02



NOTRE MOI SUPÉRIEUR, LE PLUS GRAND DES GUIDES
par
SONIA CHOQUETTE

SOURCE: Extraits de son livre Demandez à vos guides, p. 293-303.
Editions AdA, 2007


De tous vos guides, le plus important est votre moi supérieur. Il est la voix et la fréquence de votre moi divin, pleinement réalisé et éternel, ainsi que votre lien direct avec votre Créateur, Dieu lui-même. Il s'agit de la connexion la plus puissante, concrète, aimante et immédiate que vous avez avec tout ce que vous désirez, tout ce qu'il vous reste à apprendre et tout ce que vous êtes venu donner.

Vos autres guides ainsi que vos anges ont pour mission première de renforcer votre connexion avec votre moi supérieur afin que ce soit lui et non votre ego, avec ses limites et ses peurs, qui dirige votre vie. Ils sentent qu'ils ont réussi lorsque votre moi supérieur voit à travers vos yeux, interagit avec les autres, prend vos décisions et évalue votre progrès.

Lorsque vous écoutez la voix de votre moi supérieur, vous entendez votre moi le plus authentique. Quand vous vous y connectez, toutes les autres voix se taisent. Une seule chose vous importe: devenir le plus créatif et le plus joyeux possible. Les préoccupations de votre ego sont écartées et votre cœur prend toute la place.

Vos autres guides deviennent des messagers et des mentors qui vous aident dans la vie de tous les jours tout en vous guidant vers votre moi véritable. Votre moi supérieur, quant à lui, n'est pas un messager, mais l'expression la plus haute de ce que vous êtes réellement. Vos guides sont les intermédiaires, tandis que votre moi supérieur est la source de votre véritable essence et, si vos guides ont pour mission de vous connecter à votre moi supérieur, celui-ci a pour tâche de vous connecter à Dieu.

Lorsque vous travaillez avec vos guides, vous ne devez pas vous en remettre entièrement à eux et leur confier la gouverne de votre vie. Par contre, lorsque vous vous connectez à votre moi supérieur, vous ne devez pas hésiter à remettre votre vie entre ses mains car il s'agit d'une source de sagesse interne et non externe: il est VOUS.

Un client m'a demandé un jour à quoi servaient les autres guides si notre moi supérieur est si puissant. Je lui ai alors expliqué que nous n'en avons pas réellement besoin et que leur rôle se limite à nous aider, à nous soutenir, à nous tenir compagnie et à nous faire plaisir. Ils nous aident tout au long du voyage que constitue notre vie, mais ils ne sont pas indispensables. Par contre, nous avons besoin de notre moi supérieur, sans qui nous serions perdus et rongés par la peur et l'anxiété, comme peuvent en attester ceux qui en sont coupés ou qui n'y ont jamais été connectés. Votre ego prend alors le dessus et vous êtes en proie au doute et à l'insécurité. Votre ego a beau s'évertuer à trouver des stratégies pour éviter la mort, il ne réussira jamais. Même si vous devenez riche, célèbre et puissant, vous ne pourrez y échapper. Plus votre ego s'acharne à le faire, plus vous vous sentez mal.

L'ego cherche toujours à tout contrôler. Les histoires, les projections et les jugements concernant les autres et vous-même ont pour effet de vous isoler. Votre ego fera tout en son pouvoir pour vous empêcher de vous sentir vulnérable et de demander conseil à vos guides. Qui plus est, ses manœuvres sont si épuisantes et si futiles qu'elles vous laissent très peu d'énergie pour apprécier tout ce que la vie a de merveilleux à vous offrir. Vous devenez très vite faible, fatigué, malade et vieux. Il n'y a pas d'échappatoire. Votre ego est limité et régi par la peur. Si vous lui laissez tout le pouvoir, il ruinera à coup sûr votre vie.

Le seul antidote à cette fatale maladie de l'âme consiste à vous connecter à la voix et à la vibration de votre moi supérieur et à laisser ce dernier vous guider. Ce moi ne meurt pas; il vit éternellement et simplement.

Pour vous connecter à votre moi supérieur, vous devez commencer par faire taire la voix de votre ego. Vous savez, celle qui tempête, blâme, défend, juge, justifie, rechigne, refuse de pardonner, n'oublie jamais, s'attend au pire et ne fait confiance à personne. Tant que cette voix ne se taira pas, vous n'entendrez pas celle de votre moi supérieur.

Or, cette voix est plus subtile que celle de tous vos autres guides, du moins au début lorsque vous vous connectez à elle. Une fois la communication établie, le signal s'amplifiera jusqu'à ce qu'il vous devienne impossible de ne pas en tenir compte. C'est comme la première fois que vous goûtez au sucre; c'est tellement irrésistible que vous en voulez toujours plus.

Pour entendre la voix du moi supérieur et étouffer celle de l'ego, rien ne vaut la méditation. Prenez de 10 à 15 minutes chaque jour pour calmer votre mental, dissoudre vos peurs et réaligner consciemment vos pensées. Ce n'est pas difficile. Il vous suffit d'interrompre votre connexion avec le monde extérieur et de plonger à l'intérieur de vous en vous concentrant sur votre respiration. Inspirez en comptant jusqu'à quatre et expirez lentement en comptant aussi jusqu' à quatre. C'est tout.

Si vous vous mettez à penser à autre chose qu'à votre respiration, ne vous en faites pas. Continuez simplement à respirer de manière rythmée. Il s'agit d'un exercice simple, mais qui nécessite de la discipline et de la pratique. Le mental n'aimant pas être contrôlé, il se rebiffera. Vous devez vous préparer à cette éventualité et ne pas déroger à votre routine. Pratiquez cette technique tous les jours, préférable ment à heure fixe. Plus vous respecterez votre horaire, plus ce fera facile. Votre subconscient s'adaptera à la nouvelle routine et emboîtera automatiquement le pas à vos intentions. Si vous persistez dans votre pratique, en deux semaines seulement vous y aurez pris goût.

Deuxièmement, adonnez-vous à des activités méditatives: marchez, tricotez, pliez du linge, jardinez, peignez ou faites toute autre chose qui empêche votre mental de se livrer au verbiage: cela vous soulagera un peu.

La méditation et les activités qui s'y rattachent auront toujours pour effet de vous connecter à votre moi supérieur. Elles vous aideront à le sentir et à lui faire confiance pour qu'un jour vous soyez prêt à prendre votre vie en main, à en assumer l'entière responsabilité et à cesser de donner votre pouvoir à d'autres ou de blâmer quiconque vous dit quoi faire.

Lorsque vous serez connecté à votre moi supérieur, vous ne pourrez plus vous en éloigner sans vous en rendre compte. Vous le saurez parce que votre corps vous le dira, à moins que ce ne soit votre cœur, votre cerveau ou encore votre ventre. C'est ainsi que votre moi supérieur agira pour vous empêcher de vous sentir bien et en paix avec vous-même. Comme un caillou dans votre chaussure ou une écharde dans votre doigt, votre moi supérieur prendra tous les moyens possibles pour vous irriter et vous empêcher d'être à votre aise dès que vous ne serez pas à la hauteur de votre moi authentique, aimant et éternel.

Malheureusement, beaucoup de gens choisissent de vivre avec cet inconfort en faisant tout pour l'oublier et ils déploient énormément d'énergie à se créer toutes sortes de préoccupations, voire de dépendances, pour s'en distraire.

Cependant, le jour où vous cesserez de faire semblant de ne pas percevoir ces signaux, où vous serez prêt à faire le nécessaire pour retrouver votre chemin, votre connexion à votre moi supérieur fonctionnera à pleine vapeur. Vous aurez alors la maîtrise de votre ego et tout ira mieux.

Une autre façon de vous connecter consiste à exercer votre subconscient à contourner votre ego et à s'en remettre entièrement à votre moi supérieur. Pour ce faire, vous pouvez simplement dire tout haut "Subconscient, conduis-moi maintenant à mon moi supérieur et fais en sorte qu'il en soit toujours ainsi." Lorsque vous vous sentez anxieux, contrarié, inquiet, en colère, blessé, confus, que vous cherchez à vous venger ou que vous avez l'impression ne n'être rien du tout, répétez cette phrase.

Pour renforcer encore davantage la connexion, chaque matin avant même d'ouvrir les yeux, dites "Subconscient, laisse mon moi supérieur, et seulement lui, me guider aujourd'hui."

Mon ami Nelson s'est servi de cette technique alors qu'il mettait fin à un mariage acrimonieux. Même si sa femme et lui s'entendaient sur la nécessité de poursuivre séparément leur chemin, l'ego de chacun continuait à faire des siennes. Le plus difficile pour eux fut de décider de vendre la maison et de se séparer l'argent à parts égales. Le jour même où ils ont mis la maison en vente, ils se sont vu offrir le prix demandé, en espèces, à deux seules conditions : accepter l'offre dans les 48 heures et quitter les lieux dans les 30 jours. Nelson était plus que ravi, car il était prêt à tourner la page, mais sa femme a dit non et refusé toute collaboration.

Il était furieux, car c'est elle qui avait demandé le divorce. Il avait peur que les acheteurs retirent leur offre et son ego voulait s'en prendre à sa femme. C'est alors qu'il m'a appelée et que je lui ai conseillé de remettre la question entre les mains de son moi supérieur.

Je n'ai pas le temps, argua-t-il, nous devons donner une réponse demain au plus tard. C'est tout à fait louable comme suggestion, mais mon moi supérieur ne peut pas forcer mon ex-femme à signer l'acte de vente.

Remets tout cela entre les mains de ton moi supérieur, lui répétai-je.

Il demeura silencieux pendant cinq bonnes minutes.

Qu'en dit ton moi supérieur? lui demandai-je.

Il me dit de ne rien faire, répondit-il

T'en sens-tu capable? m'enquis-je. Après tout, cela me paraît sensé. Il n'y a rien que tu puisses faire. Ta femme doit en arriver par elle-même à accepter la situation.

Cela me paraît plutôt sage, avoua-t-il. Je n'ai jamais pu pousser ma femme à faire quoi que ce soit avant, comment pourrais-je penser que j'en suis davantage capable maintenant?

Alors, il ne fit rien, conformément aux conseils de son moi supérieur. Dix minutes avant la fin des 48 heures, sa femme l'a appelé, lui a dit "J'accepte", puis a raccroché. Les papiers ont été signés dès le lendemain et la maison a été vendue sans aucune autre manifestation de colère de la part de l'un ou de l'autre. Le moi supérieur de Nelson avait eu raison...

Lorsque vous commencez à faire confiance à votre moi supérieur et à contourner votre ego, vous avez l'impression de vous jeter du haut d'un précipice les yeux bandés. Votre ego fait en sorte que vous éprouviez de la peur afin qu'il puisse rester aux commandes mais, lorsque vous décidez de foncer malgré tout, vous découvrez qu'en tant qu'esprit vous pouvez voler. Vous êtes libéré des peurs que vous inspirait votre ego et commencez à vivre comme le souhaite votre esprit.

Saviez-vous que ... lorsque vous choisissez d'écouter votre moi supérieur, vous devenez plus libre que vous ne l'auriez jamais cru possible? Votre vie devient authentique, remplie d'amour et dénuée de peur. Rien ne vous donne autant de pouvoir. Il vous suffit de décider que votre moi supérieur gère votre vie et de l'affirmer sans hésiter. C'est le moyen le plus direct de réaliser tous vos rêves.

À vous, maintenant

Pour être en contact avec votre moi supérieur, rien ne vaut la méditation et cette technique s'apprend. Commencez par respirer profondément. Allez-y, faites-le. Avez-vous remarqué que plus vous respirez, plus vous devenez conscient ? Cette fois, inspirez en comptant jusqu'à quatre, retenez votre souffle un instant, puis expirez en comptant également jusqu'à quatre. Ne vous pressez pas. Prenez votre temps. Continuez de respirer de la sorte jusqu'à ce que vous ayez trouvé votre rythme. Vous pouvez, si vous le souhaitez, écouter de la musique. La musique baroque en particulier aide à calmer l'esprit, car son rythme (temps par minute) s'accorde parfaitement à celui du cœur lorsque le corps est plongé dans une méditation profonde.

Continuez ainsi jusqu'à ce que votre rythme ait ralenti. À l'inspiration, dites "Je suis", et à l'expiration, "en paix". Lorsque votre mental se mettra à vagabonder, ne vous en faites pas. C'est tout à fait normal. Revenez simplement à votre souffle et reprenez les termes du début: "Je suis" (inspirez) "en paix" (expirez). C'est tout ce que vous avez à faire. Consacrez-y 15 minutes par jour et vous verrez qu'au bout d'une semaine vous aurez hâte de méditer pour apaiser votre mental. Et lorsque le mental se tait, nous entrons peu à peu en contact avec notre esprit.

Sonia Choquette

http://www.eveildelaconscience.ca/choquette293303.htm

_________________
Tout est Conscience d’Être.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-magie-dorion.monempire.net
yk



Date d'inscription : 02/03/2012
Age : 28
Localisation : La Magie d'Orion

MessageSujet: Re: NOTRE MOI SUPÉRIEUR, LE PLUS GRAND DES GUIDES   Dim 14 Sep - 16:09

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
NOTRE MOI SUPÉRIEUR, LE PLUS GRAND DES GUIDES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Notre Moi Supérieur, le plus grand des guides
» Supérieur : calculatrice
» Le gouvernement veut réduire de 40 % d'ici à 2015 le budget de l'enseignement supérieur. Les universités pourront tripler les frais de scolarité (heureusement, c'est en Angleterre !!!)
» Master Recherche, Doctorat et enseignement supérieur
» Les Assises de l'enseignement supérieur ont lieu en ce moment.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Spiritualité :: Univers spirituel-
Sauter vers: