AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  Conscience-Energie.Jean Chevalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Admin


Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: Conscience-Energie.Jean Chevalier   Dim 17 Nov - 14:14

La « Conscience-Energie » Structure de l’homme et de l’univers. Les implications scientifiques, sociales et spirituelles par Dr Thérèse Brosse Paris, Editions Présence, 1978.

(Revue Question De. No 24. Mai-Juin 1978)

Ce livre est la synthèse d’un demi-siècle de recherches, d’expériences et de réflexions. Médecin, psychologue de l’éducation, indianologue, expert international, l’auteur est à la fois un scientifique et un méditatif.

L’exceptionnel intérêt de cette œuvre réside dans une permanente confrontation entre, d’une part, les intuitions du Shakta Védanta sur la conscience-énergie, telles que les présente en particulier Sir John Woodroffe dans The World as Power (Madras, Ganesh and Co. 1957), et, d’autre part, les ouvertures sur une conception analogue de la réalité, auxquelles aboutissent des recherches scientifiques de pointe, en particulier en microphysique et en biologie cellulaire. Les théories les plus audacieuses d’un Stéphane Lupasco (l’Énergie et la Matière psychique, Paris, Julliard, 1974), de leur côté, ressortent confirmées de ces analyses comparatives, amplifiées et appliquées à l’évolution personnelle et collective. La conscience ne se définit pas, ici, comme une capacité de réflexion sur soi, comme une fonction de connaissance, mais comme un prodigieux et unique foyer d’énergie. Cette énergie peut être potentielle ou actuelle dans les êtres : ce qui explique sa présence formatrice et informatrice, à des degrés divers, à tous les niveaux d’existence et de manifestation. Elle ne se limite pas aux états, aux actes, aux phénomènes de conscience qu’étudient les psychologues ; elle ne s’assimile pas au seul psychisme ; elle déborde le champ épistémologique ; elle constitue et anime l’intégralité de l’être, y compris ce qu’on appelle la matière. Cette conscience-énergie procède par rayonnement, de l’intérieur, en tant que foyer autonome d’intégration, à la fois central et supérieur. Sur la base de nombreux exemples, le Dr Brosse discerne son action à tous les degrés d’existence, de l’inorganique au plus élevé ; partout, à la pointe de ses recherches, la science moderne découvre la présence de cette énergie-conscience. L’organisme humain peut être choisi comme exemple d’une synthèse conflictuelle de plusieurs niveaux d’existence.

Il comporte en effet « trois niveaux énergétiques superposés et hiérarchiquement intégrés », Soumis à « des dynamismes antagonistes de potentialisation et d’actualisation », qui représentent « une cybernétique naturelle ». Le système macrophysique, celui que l’on nomme matériel ou corporel, est orienté « comme l’univers vers une augmentation de l’entropie par dégradation d’énergie et homogenèse » ; c’est-à-dire que, livré à lui-même, il ne cesse de s’affaiblir, à partir d’un point de maturité, en un complexe de moins en moins ordonné. Il s’involue en une potentialisation d’énergie, au lieu d’évoluer vers une actualisation.

Le niveau supérieur, le système biologique, témoigne d’un mécanisme inverse, la néguentropie, qui l’oriente vers une vie sans cesse en progrès. Au-dessus, un système psychique équilibre les antagonismes inférieurs, suivant les deux lois fondamentales d’une cybernétique naturelle. La première est la loi de subordination : la maîtrise du fonctionnement à un niveau donné n’est obtenue que sous l’influx du niveau supérieur ; la seconde est la loi d’intégration structurelle : la maîtrise une fois acquise à un niveau donné, celui-ci est intégré de façon équilibrée dans un ensemble plus complexe dominé et régi par le niveau supérieur. Ces deux lois ont été vérifiées par le Dr Brosse dans plusieurs types et domaines d’évolution, en particulier dans l’éducation et, en médecine, dans le traitement de phénomènes psychosomatiques. Toute évolution se place sous l’influx de la conscience-énergie, actualisée dans la néguentropie, potentialisée dans l’entropie qui invertit le mouvement. Par sa capacité d’attention — une attention sans effort psychique, acte de conscience pure, d’une constante efficacité —, l’être humain peut mobiliser en quelque sorte cette conscience-énergie : il l’actualise en résorbant son « moi », menacé par l’entropie, dans le « soi », réalité unique, conscience-énergie. Influx universel, il accomplit ainsi son authentique réalisation, le passage du physique au mystique.

A ceux qui la soupçonneraient de professer un monisme idéaliste, elle répond d’avance que la théorie de la conscience-énergie « ne représente ni le réalisme qui prête aux objets une existence en dehors de la conscience, ni l’idéalisme qui ne la reconnaît pas en tant que substance… » Elle n’est pas « conscience de…, elle est le pouvoir, la substance toujours à l’œuvre dans le déroulement successivement involutif, puis évolutif, de la manifestation ». Impossible d’énumérer ici toutes les conséquences théoriques et pratiques de cet éclairage réciproque de la science occidentale la plus avancée et des antiques intuitions de l’Inde. Ces conséquences sont immenses, dans tous les domaines. Elles peuvent conduire à une connaissance et à une réalisation intégrales de l’homme, à un renouvellement de la vision scientifique de l’univers, à une révolution thérapeutique et éthique, à l’établissement des équilibres personnels et sociaux, sous la primauté du spirituel, mais d’un spirituel qui tend à intégrer, non à refouler ni à détruire, les niveaux subordonnés d’existence. Bourré de connaissances, ce livre est révolutionnaire, en ce qu’il va à l’encontre de beaucoup d’habitudes mentales, institutionnalisées ; il est aussi traditionnel, en ce qu’il remet en lumière une vue du monde unitaire, à la rencontre de laquelle avancent aujourd’hui de nouvelles conjonctures scientifiques, morales et sociales.

Jean Chevalier

http://www.revue3emillenaire.com/blog/conscience-et-physique-quantique-par-le-docteur-therese-brosse

_________________
Tout est Conscience d’Être.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-magie-dorion.monempire.net
 
Conscience-Energie.Jean Chevalier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ratzi est Chevalier de l'Ordre Teutonique !!!
» [5è] Quelqu'un aurait-il travaillé sur le film "Chevalier" ?
» La tombe du Chevalier Riboud
» Renseigements sur le col. Chevalier - hussards garde Naples
» LANGERON (Gaspard) Chevalier - Général de brigade

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Spiritualité :: Appréhender la vie autrement-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: