AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Virginia Stephenson: Impregner le mental.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Admin


Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: Virginia Stephenson: Impregner le mental.   Mar 8 Oct - 11:33

Imprégner le mental. Virginia Stephenson.

Considérons l'exemple de la parenthèse dans l'éternité, et voyons comment Joël a traité les limitations qui se produisent entre le berceau et la tombe, telles que le «bon» état humain, le «mauvais» état humain et toutes ces conditions qui se querellent avec elles-mêmes. Joël nous dit que nous devons reconnaître cette activité en tant qu'hypnose universelle, quel que soit le problème. Le problème peut être la maladie, le manque, la pauvreté, la cupidité, l'envie, la haine, la guerre, la crise ou la rivalité— toutes ces formes sont l'hypnose universelle en action et sont sans présence ni pouvoir.

Les «bonnes» conditions de l'état humain doivent être dépassées, tout comme les «mauvaises ». Tant qu'il y a un état d'être séparé de Dieu, même un «bon» état d'être, le bien que nous voudrions faire n'est souvent pas bon du tout et peut réellement contrarier la vie des autres personnes. Les mères en sont un exemple. Elles sont souvent si attentives et aimantes qu'elles sont face à la tentation de ne pas lâcher leurs enfants pour qu'ils fassent leurs propres erreurs et vivent leur propre vie. Cette forme de bon état humain peut avoir des effets très invalidants sur les enfants. Nous essayons donc de ne pas déranger l'ordre divin. C'est une leçon très importante : c'est pour nous le summum de l'égotisme de dire à quelqu'un d'autre quoi faire alors que Dieu est leur intelligence ! Nous devons donc nous mettre en retrait, et c'est une dure leçon pour les mères, sans doute plus dure que pour les pères. Il est difficile pour nous d'être «tranquilles et de savoir que JE suis Dieu.» Ce JE est l'Identité divine universelle de chaque individu. Aucune erreur n'est jamais fatale. Beaucoup de gens découvrent qu'ils doivent progresser en faisant des erreurs et en apprenant par l'expérience; d'autres apprennent en cherchant la vérité. Mais nous ne pouvons pas déranger l'ordre divin.

Il en va de même avec la politique. Par exemple, le système de santé, d'abord vu comme un filet de sécurité, est maintenant devenu une façon de vivre pour certaines personnes. Le résultat est que certains ont perdu la capacité de gagner leur vie. Cela a duré pendant des générations et est un bon exemple du fait de déranger l'ordre divin. Nous ne devons pas le faire. Lorsque nous aurons l'impulsion de faire quelque chose au lieu de connaître la vérité, nous saurons que nous sommes en train de déranger l'ordre divin. Mais quand nous connaîtrons la vérité, cela nous libérera tous. Nous cesserons d'essayer de déranger l'ordre divin et, du fait qu'il n'y a qu'un seul Mental, la vérité ouvrira la porte à notre enfant ou à notre patient pour qu'ils en viennent à la même conclusion, et ils trouveront leur chemin vers la plénitude.

Nous avons plusieurs étudiants sur le chemin qui sont médecins et psychiatres. Je leur ai demandé comment l'étude de la Voie Infinie a influencé leur pratique. Ils m'ont dit qu'ils n'ont pas à faire quoi que ce soit, qu'ils laissent simplement leurs patients parler. Les patients racontent leur problème, le résolvent eux-mêmes et repartent guéris ! De cette façon, le problème monte au Christ, et du fait qu'il n'y a qu'un seul Mental, la réponse vient et le patient est imprégné de cette vérité.

Notre ministère est christique. Pensez au Christ, la Lumière du monde, cet Être infini qui vit en tant que chaque personne qui vient à vous. Ceux qui viennent à vous n'ont besoin d'aucun conseil humain; ils veulent l'activité du Christ. Votre humilité, et le fait que votre être soit vide d'identité personnelle, permet à la Présence de venir à eux. Ils penseront que vous êtes aimable et plein d'amour, mais vous connaîtrez la vérité : vous n'êtes RIEN. Et puisque vous n'êtes rien, vous n'avez aucune autre responsabilité que de demeurer dans cet état d'humilité et de vacuité en tant qu'une transparence pour la Lumière. C'est vraiment merveilleux ! Je n'aimerais pas du tout penser que je dois guérir des gens, car cela est impossible. Je sais que je ne suis qu'une transparence pour l'Infini Invisible et que mon corps est simplement un instrument. Le patient peut être illuminé par le Christ et recevoir de l'aide.

Ce qui est beau, c'est quand les gens m'écrivent et envoient un don. Quand je les remercie, ils disent: «Vous ne savez pas combien de fois je me suis tournée vers vous et j'ai reçu de l'aide ! » Mais je ne l'ai jamais su et le sens personnel n'a jamais été impliqué. C'était l'activité du Christ, et puisque ce Christ est leur Christ, Il est «plus proche que le souffle, plus près que les mains et les pieds.» Souvent, les gens me disent que pendant qu'ils m'écrivaient une lettre, ils recevaient leur réponse. C'est parce qu'ils se tournaient vers le Christ qui est omniprésent où ils sont. Ce ministère Christ est impersonnel. C'est l'amour guérisseur du Christ à l'œuvre, et il n'y a pas de responsabilité personnelle si ce n'est de nous maintenir réceptifs au Christ ! N'intervenez pas dans l'activité de la conscience Christ, mais régalez-vous plutôt de La contempler à l'œuvre.

Tout notre travail de traitement est un auto traitement. Lorsque nous réagissons à un problème, il touche notre sympathie ou notre conscience de la loi, et la pensée pourrait venir, «Oh, une loi a été brisée. » Puis nous réalisons : «Christ est le seul pouvoir. » Il n'y a qu'un seul pouvoir, et même si une loi a été brisée, nous savons que « les armées dévorées par la sauterelle seront restaurées.» Il n'y a en nous ni condamnation ni jugement, parce que nous sommes « cachés avec Christ en Dieu. »

Il est vrai que lorsque les gens brisent sans arrêt les lois cosmiques, ils sont mis en prison ou ont des résultats désastreux d'une certaine façon. Ils finissent par s'éveiller et réaliser qu'il y a une meilleure façon de vivre. Puis, quand ils reçoivent la vérité spirituelle dont ils ont besoin, ils apprennent les principes. La plupart de nos étudiants sont capables d'être des transparences pour le Christ. Parfois, nous pensons que notre compréhension n'est pas suffisante, ou que nous ne savons pas assez de vérité. Mais cela n'est pas nécessaire puisque la compréhension de Dieu est infinie. Si quelqu'un vient à vous, ne le rejetez pas, même si vous pensez que votre compréhension est insuffisante. Acceptez l'appel et comprenez que cette demande n'est pas adressée à vous en tant que personne, mais au Christ. Alors, élevez ce JE, entrez dans le maintenant infini, soyez réceptif et paisible, et vous verrez le miracle de la grâce. Nous ne pouvons pas nous asseoir dans la «parenthèse ». Quand un appel nous vient et que nous pensons que nous ne nous sentons pas bien, nous n'hésitons pas à aider celui qui appelle. Nous nous levons de la tombe et nous découvrirons que non seulement le patient sera guéri mais que nous le serons aussi. Lorsque nous nous levons de la parenthèse du sens personnel pour entrer dans le Cercle d'Éternité, nous sommes dans la présence de la grâce de Dieu, fonctionnant en tant que l'activité de la vérité et de l'amour. Ce n'est pas notre amour ou activité, mais l'activité de cet Un infini. La vérité nous nourrit à mesure qu'elle va nourrir les autres, et nous sommes nourris quand les gens viennent à nous, il est donc important de ne pas repousser leur demande.

C'est ainsi que chaque traitement que nous nous donnons pour élever le Fils de Dieu, pour voir le Un universel, continue son chemin et demeure dans la conscience. Quand il y a une guérison, ce n'est pas simplement pour une personne, mais cela peut se produire pour des centaines de gens dans le monde entier qui souffrent de la même suggestion. Lorsque nous pensons à l'étendue du travail de guérison, nous comprenons à quel point il est important que nous y engager. Juste avant de partir, Joël m'a dit : «Beaucoup de gens seront moins intéressés par le travail de guérison quand ils liront UNE PARENTHÈSE DANS L'ÉTERNITÉ, mais seront plus intéressés par la vie dans le Cercle d'Éternité. Vous découvrirez que ce sera un monde différent. » Je l'ai en effet constaté.

Quand les gens vivent dans le Cercle d'Éternité, leurs discordes disparaissent, naturellement et sans effort. Ils constatent qu'en vivant dans la conscience de l'Unicité, tout ce qui est différent de Dieu disparaît, et il n'y a plus l'intérêt dans la guérison qu'il y avait aux débuts de la métaphysique, d'Unité, de la Science Chrétienne et de Nouvelle Pensée, parce que les gens sont davantage intéressés par une vie sans problèmes. Cette Conscience infinie n'a pas de problèmes, alors permettez-Lui de vivre en tant que vous. Si vous maintenez votre esprit fixé sur la vie dans l'instant présent, sans retourner au passé ou vous projeter dans le futur, vous serez vraiment vivant et parfait, parce que l'Esprit, l'Âme, le Mental et le Corps seront tous alignés. Quand nous sommes alignés, il n'y a aucune raison pour nous de nous inquiéter pour notre vie. Dans les premiers écrits de Joël, ces citations sont dans la plupart des livres : « C'est pourquoi je vous dis, ne vous inquiétez pas pour votre vie, pour ce que vous mangerez ou boirez, ni pour ce que vous mettrez sur votre corps. La vie n'est-elle pas plus que la nourriture, et le corps que le vêtement ?» « Mais cherchez premièrement te royaume de Dieu et sa justice, et toutes ces choses vous seront ajoutées. »

Vivre sans s'inquiéter est vraiment une discipline de l'âme. La vie devient plus intéressante parce que nous sommes spontanés au lieu de faire des projets et des plans. La Conscience n'a pas de plans, donc en nous attachant à vivre l'instant présent, sans nous inquiéter et en faisant les tâches qui se présentent, toujours avec l'oreille intérieure ouverte et à l'écoute de Mon Royaume, nous sommes nourris, guidés et conduits par l'Esprit Saint. Alors, le mental inconditionné fonctionne— pas le mental qui planifie et projette. L'un des livres les plus précieux de Joël est LE TONNERRE DU SILENCE, parce qu'il nous donne une grande compréhension de la nature du problème et du faiseur de problèmes, le mental humain. Le faiseur de problèmes est celui qui croit en deux pouvoirs, l'état mental qui essaie toujours soit « d'obtenir », ou de « se débarrasser» de quelque chose. Cette attitude est l'inverse de la prière, elle attire à vous les problèmes ! Quand nous cessons de vouloir « obtenir » et que nous parvenons à l'état où nous acceptons de devenir un contemplateur de la grâce de Dieu en action, nous ne sommes plus dans le désir d'avoir mais dans l'être, et nous contemplons la grâce de Dieu. Nous commençons alors à voir les choses comme elles sont en réalité. Isaïe, Jésus et Paul utilisent tous les écritures : « Ayant des yeux, ne voyez-vous pas ? Ayant des oreilles, n'entendez-vous pas ?» « Pour qu'il ne voie point de ses yeux, n'entende point de ses oreilles, ne comprenne point de son cœur, ne se convertisse point et ne soit point guéri.» Qu'est-ce que cela veut dire ? Si vous savez que quelque chose est une projection mentale qui se produit dans le temps et l'espace, vous êtes alors guéri de la possibilité d'être intimidé ou manipulé par cette projection. Cette « sagesse »* est magnifique à contempler : «Tout ce dont nous sommes objectivement témoin doit être compris comme étant des images mentales ou des projections de la psyché- mais jamais la réalité spirituelle.»

Imaginez : si vous viviez avec cela dans l'instant présent, vous finiriez par devenir très détaché émotionnellement des apparences. Parfois, les gens interprètent mal ce détachement, pensant que c'est être froid et sans cœur. Mais nous vivons cette façon de vivre parce que nous voulons connaître la vérité, et c'est la chose la plus aimante que nous puissions faire. Donc, quand vient ce détachement, nous sommes capables de regarder les images du sens matériel et de réaliser la vérité. Par exemple, tandis que je vous regarde, il semble qu'il y ait entre 60 et 70 personnes dans la salle, mais je sais qu'il n'y a qu'un seul Mental, une seule Vie, une Conscience unique, un seul Être. Nous sommes tous enseignés de Dieu, réaffirmant en nous-mêmes ce qui est déjà vrai. Nous devons être un témoin vivant de la Vérité vivante, et la Vérité est que tout ce dont vous êtes témoin objectivement doit être compris comme étant des projections mentales, jamais la réalité spirituelle. Et puisque cela est vrai, je peux dire que chacun de vous est Dieu apparaissant en tant qu'être individuel ; nous sommes complets en Lui et ne manquons de rien. C'est cela, aimer votre prochain comme vous-même.







_________________
Tout est Conscience d’Être.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-magie-dorion.monempire.net
 
Virginia Stephenson: Impregner le mental.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les étapes du calme mental
» Quel élémental seriez vous? quizz
» Demande de livre sur les élémental !
» Des anges partout!!!
» Au secours, mon collègue est un malade mental !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Spiritualité :: Univers spirituel-
Sauter vers: