AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "Entre deux Mondes."4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Admin


Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: "Entre deux Mondes."4   Jeu 27 Juin - 17:30



JOËL GOLDSMITH

« Entre deux Mondes »4

FAITES L’EXPÉRIENCE DE DIEU

Nous allons continuer sur le sujet de « Entre Deux Mondes ». Et donc, dans votre méditation, laissez pénétrer votre pensée dans cette période qui se situe entre deux mondes et voyez de quelle espèce de dévoilement vous pouvez être conscients. Le secret des deux mondes est enterré au-dedans de votre propre conscience et, quelle que soit la quantité de choses que je puisse vous en dire, vous ne le connaîtrez toujours pas jusqu'à ce que vous ayez reçu une confirmation, une instruction ou une inspiration à ce sujet du dedans de votre Identité.

Je vous prie de vous souvenir de ceci : le message de La Voie Infinie est unique en ce sens qu'il ne vous enseigne pas à compter sur l'enseignement, les livres ou le révélateur. La Voie Infinie a un instructeur, des livres et un enseignement uniquement dans le but de vous ramener vers le royaume de Dieu au sein de votre Identité, afin que vous puissiez être enseignés de Dieu. Souvenez-vous toujours que le monde a perdu la vérité parce que les adeptes des enseignements religieux ont commencé à laisser le Bouddha, Jésus-Christ ou Paul continuer le travail pour eux. Même dans les enseignements modernes, on est arrivé à reconnaître que Madame Eddy, Madame Fillmore et Ernest Holmes étaient inspirés par Dieu ; et alors leurs adeptes ont pris l'attitude de s'asseoir aux pieds du Maître. Être enseigné est bien et c'est ainsi que cela devrait se faire, mais vous ne devez pas prévoir d'y passer votre vie.

Le problème majeur de ma vie personnelle est d'essayer d'éviter toute relation entre mes étudiants et moi-même ou entre les étudiants et nos instructeurs, parce qu'alors l'individu commence à croire que nous sommes inspirés par Dieu et puisque c'est ainsi « asseyons-nous et profitons de sa lumière. » Ceci est valable jusqu'à un certain point, mais souvenez-vous que nous, dans La Voie Infinie, nous n'essayons pas de développer une association de disciples et nous n'essayons pas davantage de promouvoir la célébrité ou la fortune. Du moins en ce qui me concerne, et c'est aussi le cas pour certains instructeurs qui ont appris de moi, nous essayons (parfois même en opposition avec la pression des étudiants) de susciter en vous la prise de conscience que vous avez, au même titre que nous, accès au royaume de Dieu. Si vous voulez guérir, vous pouvez le faire exactement comme n'importe lequel d'entre nous l'a fait. C'est cela le message de La Voie Infinie.

Quoi qu'il en soit, vous êtes en train de vivre entre deux mondes, le monde du sens matériel et le monde de la conscience spirituelle. J'aimerais que vous compreniez dans toute sa plénitude ce que cela signifie et je me tourne donc vers le dedans de vous afin de vous instruire. Captez un aperçu de ce que j'ai dit au sujet de l'accession à cette étude ou à ce sentier, pour l'accomplissement. Même pendant que vous êtes en train de travailler sur des problèmes spécifiques, réservez une zone de votre conscience au sein de laquelle vous vous souvenez que la résolution de problèmes n'est pas vraiment votre objectif dans l'étude spirituelle et la méditation, mais que le but est véritablement l'accomplissement — être rempli à ras bord de Dieu, être rempli à ras bord de l'esprit — avoir la réalisation-Dieu.

Pendant un moment, réfléchissons à cette expression : réalisation-Dieu. Qu'est-ce que je veux dire par réalisation-Dieu ? Voici en vérité ce que je veux dire : contemplez : qu'est-ce que Dieu ou qu'est-ce que le royaume de Dieu ? Quelle est la nature de la vie qui est Dieu ? Quel est le don de Dieu ? Le don de Dieu n'est pas de l'argent ; ce n'est pas de la matière, pas un corps. Le don de Dieu n'est pas une automobile, une maison ou une propriété, parce que le don de Dieu n'est rien qui se rapporte à la nature matérielle. Le don de Dieu est quelque chose qui est d'une nature spirituelle incorporelle et, quand vous recevez le don de Dieu, il se traduit de lui-même dans votre expérience en une forme tangible qui peut très bien être des automobiles, des maisons ou une propriété.

Arrivez à comprendre qu'un compositeur ne peut recevoir un morceau de musique et qu'un inventeur ne peut recevoir une idée pour une automobile ou un récepteur de télévision. Le compositeur reçoit une impulsion qui prend la forme d'une mélodie et la mélodie s'exprime alors par la voix, le piano ou le violon. De manière identique, l'inventeur reçoit une impulsion qui prend la forme d'une idée et il peut alors prendre l'idée et la mouler sous la forme d'un téléphone, d'un récepteur radio ou de n'importe quoi d'autre ; mais Dieu ne peut donner un téléphone à l'inventeur. C'est pour cette raison que lorsque vous allez à Dieu, vous devez aller pour un don de Dieu, pas pour un cœur, un foie ou des poumons parfaits. Le don de Dieu est une impulsion spirituelle qui prend forme dans le mental et qui s'exprime alors sous la forme d'un corps harmonieux. Mais si vous ne recevez pas cette impulsion, vous ne mettrez jamais en route le processus qui aboutit à la forme.

Quand Jésus a dit : « L'homme ne vivra pas de pain seulement, » (Matthieu 4:4) il savait que Dieu ne pouvait pas transformer une pierre en pain, mais il savait que s'il recevait l'impulsion spirituelle, le pain apparaîtrait. Dieu ne pouvait donner à Moïse « un nuage le jour et un pilier de feu la nuit. » (Exode 13:21) Tout ce que Moïse pouvait faire, c'était d'aller au-dedans de lui jusqu'à ce qu'il reçoive une impulsion, une prise de conscience de la grâce de Dieu, une prise de conscience de l'amour de Dieu, et son besoin était alors comblé. Que feriez-vous si vous receviez le don de multiplier les pains et les poissons ? Vous savez très bien que vous seriez arrêté et mis en prison si vous commenciez à multiplier les pains, les diamants ou l'or. Ne voyez-vous pas combien il est fou d'aller à Dieu pour des choses matérielles ? Si vous priez pour le don de Dieu, la grâce de Dieu, la prise de conscience de la présence de Dieu, Il vient sous la forme de quelque chose de tangible que vous pouvez partager et distribuer.

L'erreur du monde religieux traditionnel a été la croyance qu'on peut se tourner vers un Dieu d'esprit pour des choses matérielles, une croyance que l'église a adoptée à partir de l'ancien paganisme. Et c'est pourquoi, à l'exception des mouvements métaphysiques, la religion d'aujourd'hui est exactement là où elle se trouvait il y a trois mille ans. Leur faute a été d'appeler Dieu « Mental, » et croire alors que le Mental est un instrument destiné à l'usage des individus pour l'obtention d'un bien matériel. Cela constitue une erreur ; et la vérité ne prospérera pas si elle n'est pas la vérité. Même si on fonde une organisation à l'échelle mondiale, elle se désagrègera si elle n'est pas fondée sur la vérité.

Notre voie consiste à recevoir une prise de conscience du royaume et des dons de Dieu. Alors, quelle que soit notre démonstration sur la terre, nous l'emmenons avec nous quand nous partons. Les principes spirituels sont les trésors que nous emmagasinons dans le ciel. La santé humaine ou la richesse humaine peuvent disparaître, mais si vous avez l'esprit de Dieu en vous, ne restaurera-t-il pas les années perdues par la faute des sauterelles ? Dans ces conditions, quelle différence cela fait-il que vous perdiez ou distribuiez tout ce que vous avez, aussi longtemps que vous avez l'esprit de Dieu qui en est la substance ? Si un fruit est retiré d'un arbre, que ce fruit tombe, qu'il soit cueilli ou volé, l'arbre commence immédiatement à former un nouvel approvisionnement. En d'autres mots, vous jugez votre stérilité à l'état de votre portefeuille plutôt qu'en fonction de votre état de conscience.

La Voie Infinie est complètement consacrée à l'accomplissement spirituel. Comprenez la nature du royaume spirituel et la nature des dons spirituels. Comprenez la source de la santé spirituelle et de la richesse spirituelle. Il faut que vous vous souveniez consciemment des points qui ont été mis en évidence sur la cassette de ce matin : « Entre Deux Mondes -Réconciliation et Accomplissement, » Séries Oahu et Maui 1964, bande 5, face 1. Alors, quand vous entendez quelqu'un faire la remarque qu'il n'est pas correct d'aller à Dieu pour une guérison, vous pouvez répondre : « Nous n'allons pas à Dieu pour une guérison. Nous allons à Dieu pour la grâce de Dieu ; et la santé est l'une des choses ajoutées lorsque la grâce a été atteinte. »

En la présence de la vie, comment peut-il y avoir la mort En la présence de l'infini, comment peut-il y avoir une influence destructrice ? Est-ce que vous voyez comment cela met La Voie Infinie à part de la pratique métaphysique et comment vous ne pouvez trouver aucune similitude ? La seule chose qui pourrait être similaire serait un enseignement qui déclare : « Cherchez premièrement le royaume de Dieu, » (Matthieu 6:33) et ne pensez même pas à des automobiles, des yachts, des foies ou des poumons. Il existe des équivalences avec Bouddha et Jésus parce que c'était leur but, l'Identité unique apparaissant en tant que multitude. Le Maître a enseigné : « Tournez-vous vers moi car je suis venu afin que vous puissiez avoir la vie en abondance. Pour cette raison, tournez-vous vers moi, » ce qui est le même enseignement que La Voie Infinie. Bouddha a enseigné : « Cherchez-moi, demeurez en moi, reconnaissez-moi comme la source du tout, » ce qui constitue le même enseignement que La Voie Infinie.

Le 9 avril, le pape Paul VI a visité la prison municipale de Rome et, en parlant aux hommes, il a expliqué qu'il n'était venu pour aucune raison romantique ni pour aucune raison humanitaire, mais parce qu'il contemplait le Christ en eux. Le pape Paul l'a reconnu quand il a dit à ces hommes en prison : « Je vois le Christ incarné en vous. » Mais s'il le voyait dans ces prisonniers, il devait d'abord l'avoir vu en Jésus ou dans le pape Jean. Il devait d'abord le remarquer en quiconque avant de pouvoir le discerner en lui-même. Alors, parce qu'il ne se plaçait pas à part, parce qu'il ne commettait pas l'erreur de croire qu'un être humain est Dieu ou le Christ, il l'a finalement perçu dans tous les hommes. fi lui a alors fallu constater : « 'Sa pluie tombe sur le juste et sur l'injuste,' (Matthieu 5:45) alors je dois passer dans cette prison. » Il n'a pas dit aux prisonniers qu'ils étaient le Christ. Non ! Il a dit : « Je vois le Christ incarné en vous. Je vois votre véritable identité. »

Il en va de même en ce qui nous concerne. Il n'a pas été donné à n'importe lequel d'entre nous de contempler d'abord le Christ de notre propre identité. Cela serait l'indice d'un ego si intense que nous nous en consumerions. La plupart d'entre nous perçoivent peut-être le Christ en Jésus, Jean, Paul ou en Gautama le Bouddha. Nous le voyons toujours en quelqu'un et alors la lumière commence à poindre : « Dieu ne peut pas réellement n'avoir qu'un Fils, » et c'est quand la vision commence à se développer. Vous commencez à reconnaître la divinité de Jésus, de Jean, de Paul, de Gautama et vous réalisez tout à coup : « Ils étaient tous des hommes comme je l'étais jusqu'à ce que naisse la réalisation ; et alors le Christ a été rendu évident. » Cela donne la vie au Christ en vous et vous déclarez alors : « Ah, moi aussi. » A force de continuer et de continuer, vous découvrez qu'il est incarné en tous ; et vous commencez à réaliser que le Maître n'a pas eu un sentiment de répulsion devant la femme prise en adultère. Rappelez-vous qu'à cette époque, l'adultère était sanctionné par la mort, mais il reconnaissait encore toujours l'incarnation du Christ. A ce moment, vous atteignez le point atteint par Paul, lorsqu'il sut que le Christ est incarné dans l'humanité — non seulement la bonne humanité, mais aussi la mauvaise humanité. Et voici ce qui est important : y a-t-il quelque chose au-dedans de nous qui nous mène vers un individu qui peut éveiller le Christ en nous, ou bien vers un livre ou vers un enseignement ? Alors, bien que nos péchés soient écarlates, nous sommes restaurés. L'identité exacte ! Le Christ incarné en l'homme !

Cela peut prendre plusieurs générations avant que les cardinaux, les archevêques, les évêques et les prêtres acceptent cela et qu'ils regardent dans les yeux de leurs saints et de leurs pécheurs en leur disant : « Je suis en train de regarder à travers vous. Peu m'importe que vous soyez bons ou mauvais ! » Cela peut prendre deux générations avant que l'église protestante déclare : « Voyez l'incarnation du Christ en l'homme. » Vous rendez-vous compte quel genre de race il y aura alors sur la terre, quand chacun dans l'église regardera son prochain en lui disant : « Tu es le Christ. » La nature entière du monde sera changée dans les deux prochaines générations. Je ne pourrais pas dire que cela va venir du pape et que ça commence à se manifester à travers l'église épiscopale, mais c'est ainsi. Et nous avons donc une ligne qui commence avec quelqu'un d'inconnu qu'on appelle Krishna et qui va ensuite à Gautama le Bouddha, Jésus le Christ et La Voie Infinie. C'est une ligne droite — un enseignement unique.

Au cours du travail de ces dernières années, le nom de Dieu vous a été révélé. Moïse n'avait pas permis que même ses prêtres prononcent le nom de Dieu. Pourquoi ? Parce qu'il pouvait être mal interprété. Quand un individu connaît le nom de Dieu, sa vie change ; et ceci doit être le pas suivant qui est révélé par La Voie Infinie, par la conscience de ceux qui sont acceptés en tant qu'autorité. Ceci fut révélé au mois de mars grâce au docteur Eiseley, de façon discrète et cachée, mais pour ceux qui ont des yeux pour voir, ce fut très clair. A présent, cela doit venir par toutes les avenues que le monde peut accepter comme autorités. Le monde du Bouddhisme n'a pas accepté Gautama ; seuls ses disciples l'ont accepté. Jésus Christ était moins connu en son temps que je le suis à l'heure actuelle. Et je suis pratiquement inconnu. Il était tellement peu connu que le grand historien de son époque a juste fait deux citations le concernant : « Nous avons entendu dire qu'il y a un rabbin hébreux qui prêche et qui guérit et il a une grande influence. Nous venons juste d'apprendre qu'il a été crucifié. » Ceci montre combien Jésus Christ était peu connu. Pourtant ses paroles furent publiées par ceux qui avaient l'autorité, malgré le fait qu'elles ne furent pas acceptées quand elles franchirent ses propres lèvres. Elles furent publiées et alors, grâce aux voies mystérieuses qui n'appartiennent qu'à l'esprit, le monde les accepta comme étant l'autorité. « Rendez à César, » parce que finalement César dut publier le message !

Grâce à ces documents et aux cassettes de 1963 et 1964, j'espère qu'un plus grand nombre d'étudiants de La Voie Infinie commenceront à percevoir la nature du message de manière spirituelle plutôt que de perpétuer la fausse croyance qu'il s'agit d'une autre forme de médecine ou encore d'aller à Dieu pour un bien matériel. Dieu est omniprésence et Dieu est le même pour tous, mais le secret de La Voie Infinie réside dans le mot conscience. Il n'y a qu'un seul Dieu, mais personne n'a Dieu jusqu'à ce qu'il en fasse l'expérience. N'importe quel Dieu qui doit être prié n'est pas Dieu. Il n'y a aucune retenue et il n'y a aucun don en Dieu. Quand vous faites l'expérience de Dieu, vous découvrez ce qui est. «Fils, tu es toujours avec moi et tout ce que j'ai est à toi. » (Luc 15:31) Nous sommes allés vers Dieu pour ce que nous voulons et pas pour ce que Dieu a à donner, et il n'y a pas de Dieu de cette sorte. Il n'existe pas de Dieu qui donne, retient ou guérit. Quand vous êtes en la présence de Dieu, vous êtes en la présence de l'accomplissement. Atteindre l'expérience de Dieu, c'est atteindre toutes les choses ajoutées, sans avoir à les demander ou à en parler.

Grâce à la prière et à la méditation, vous avez le pouvoir d'accéder à la présence de Dieu ; et à partir de là, vous découvrez que vous êtes en la présence de l'accomplissement, avec toutes les choses qui vous sont ajoutées.

_________________
Tout est Conscience d’Être.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-magie-dorion.monempire.net
 
"Entre deux Mondes."4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un pont entre deux mondes ?
» relation entre deux variables
» Combien de temps s'est-il écoulé au maximum entre deux de vos inspections
» Le dialogue œcuménique: Le Cardinal Kasper entre deux feux !
» Mélinda entre 2 mondes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Spiritualité :: Univers spirituel-
Sauter vers: