AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Entrer dans la joie de Pâques

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mili
Admin


Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Entrer dans la joie de Pâques   Sam 30 Mar - 14:07

Entrer dans la joie de Pâques
Pour entrer dans la joie de Pâques, il faut purifier notre cœur de tout ce qui fait outrage à notre Être réel, Christ en nous.

Ne croyez surtout pas que la tâche soit au delà de nos forces. Il n'en est rien. Si le Maître, notre Bon Pasteur, nous dit : « Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait », c'est que cela est parfaitement possible. Vous vous sous-estimez lorsque vous croyez le contraire, et la plus sotte chose du monde est de colporter cette rengaine : « La perfection n'est pas de ce monde ».

Bien-aimés, écoutez-moi : «Tout est dans votre vision », tout est dans la façon dont nous considérons gens et choses. Nous contentons-nous des apparences, ou bien notre vision va-telle jusqu'à la Réalité ? Qu'est-ce que nous voyons ? Qu'est-ce que nous croyons ? Vivons-nous à Rome ou à Jérusalem ? Par l'intellect borné aux misérables témoignages des sens ou par le cœur qui sait voir à travers l'homme, Dieu ?

Vous allez me dire qu'il est bien difficile, dans le tourbillon d'une grande ville et lorsqu'on est accablé de travail, de mener avec autant de précision son regard. Est-ce que certains de vous ne s'astreignent pas à pratiquer un sport, la culture physique, l'escrime, le judo ? Est-ce que d'autres ne s'évertuent pas à préparer des concours pour accéder à une situation plus brillante, plus lucrative, à apprendre une langue étrangère, que sais-je encore ? Et tout cela se fut malgré l'agitation de la vie quotidienne, et celui qui a décidé dans son cœur de mener à bien la tâche qu'il s'est choisie, y parvient. Pourquoi, alors, ne deviendrait-il pas expert en culture spirituelle ?

Est-il plus difficile, dites-moi, de courir après le travail quotidien, vers le professeur, la salle d'armes, ou la table de travail, que de se détendre pour entrer dans le Silence afin de prendre contact avec son être immortel, Source toute-puissante de notre Vie, et de purifier notre regard en le maintenant quelques instants sur cette Puissance qui nous anime ?

Ces instants vous ne tarderez pas à les prolonger, si vous voulez m'en croire, et commencer dès aujourd'hui à entrer dans la joie de la Résurrection, la Joie de Pâques, car vous vous apercevez que ce recueillement, cette plongée en profondeur vous est bien plus indispensable, vous restaure bien mieux que la nourriture matérielle. Vous comprendrez alors que la divine parole « Venez à moi » (le Christ, la Conscience du JE SUIS) « vous qui êtes .fatigués et chargés, et je vous donnerai le repos ».

Écoutez, écoutez encore, bien-aimés : nulle part vous ne trouverez la paix et la joie qu'en vous-même. Le Christ en vous est votre joie. Il faut le ressusciter.

C'est dans la pleine, entière et constante possession de votre Présence divine que vous trouverez tout, absolument tout ce que vous désirez. Et vous ne le trouverez point ailleurs.

Comprenez-vous pourquoi le Maître enjoignit à ses disciples, à vous, à moi, de se tenir tranquillement dans la Cité de la Paix jusqu'à ce qu'ils soient revêtus de la puissance qui vient d'en haut ? Comment voulez-vous revêtir cette puissance dans le Christ JE SUIS EN VOUS, si vous ne lui accordez point votre attention ? Comment voulez-vous monter si vous n’élevez pas votre regard ?

Les disciples, eux, comprirent. « Ils s’en retournèrent à Jérusalem, pleins d'une grande Joie ; et ils étaient continuellement dans le temple. louant et bénissant Dieu ». Vous avez entendu : ils étaient continuellement dans le temple et continuellement ils louaient et bénissaient Dieu.

Le doux frère Laurent disait :« Adorer Dieu et Le bénir, c'est là tout notre métier, mes frères, sans nous soucier du reste ».

Et le Maître a dit :« Cherchez d'abord le Royaume des cieux et sa droiture, tout le reste vous sera donné par surcroît ».

Mais pour bien adorer Dieu, il faut adorer Sa Présence en nous-même. II ne s'agit pas d'adorer un Être supérieur au point qu'il nous échappe et nous soit étranger, mais adorer Sa Présence en nous-même au point de Lui laisser toute la place. La louange est le moyen le plus sûr et le plus rapide pour y parvenir. Et tandis que nous la louons et la bénissons, tandis que nous lui accordons de plus en plus l'attention de notre cœur autant que de notre esprit, la divine Présence va établir Son Ordre divin aussi bien en notre corps qu'en toutes nos affaires. Oui, c'est aussi simple que cela. Certains d'entre vous me disent qu'ils invitent parfois des amis à !es accompagner ici pour les entendre dire ensuite que « c'est trop simple ! ». A quoi Je réponds :« Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende ». N'entendra d'ailleurs que celui qui a su devenir « comme un de ces petits » pour pouvoir entrer dans le Royaume de son Père : sa Puissance divine intérieure. Il vous est loisible de demeurer à Rome, de vivre Uniquement par votre intellect, votre raison et sa prétendue logique, de n'être qu'un homme, qu'une femme, avec tout ce que cet état comporte de douleurs, de limitations, de détresses, ou de faire appel à la Divinité qui vous anime, d'entrer à Jérusalem pour y célébrer la Pâque ; de faire à tout instant appel à votre Présence divine jusqu'à ce que vous vous identifiiez complètement à Elle, afin que s'accomplisse votre libération pleine et entière de tout ce qui blesse, vous limite, vous fait souffrir.

Christ est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité ! C'est par ce chant d'indicible allégresse que vous allez préparer vos Pâques quotidiennes. Vous allez vous libérer et aider tous ceux qui le voudront à s'affranchir du rêve horrible de la matière. Vous allez cesser de lui donner (le la consistance. Votre vision, empreinte de la Lumière qui éclaire tout homme venant au inonde, va dissoudre tout ce qui lui cacherait l'Unique. A tout instant vous ramènerez sur Elle votre regard. Vous vous direz :« Je ne puis faire du bien à un être qu'à condition de l'aimer pour pouvoir l'aimer, il faut que, je sache aimer et que je sache m’aimer moi-même, et pour cela, il faut que je voie Dieu. Principe créateur, Amour universel en tous et partout ».

L'Humanité attend avec une impatience croissante ceux qui vont l'aider à élever sa conscience jusqu'à Sa Divinité, à ressusciter en Esprit et cil Vérité. Cette tâche sublime est la vôtre !

Pour prendre part à la joie de Pâques, il faut donc ressusciter votre foi. Il faut aussi ressusciter l'Amour, c'est-à-dire la bonne volonté envers tous les hommes, et il faut ressusciter vos rêves et vous attendre à leur pleine, à leur entière et merveilleuse réalisation par les moyens divins. Il faut que vous soyez si remplis de votre Divinité, la Puissante Présence du JE SUIS, Dieu, que tout vous deviendra possible parce que vous aurez la conviction profonde de cette Toute-Puissance.

« Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir ».
Lorsque vous aurez, par le recueillement et la contemplation silencieuse quotidienne, pris contact avec votre Divinité au point de vous en servir à chaque instant, vous pénétrerez le sens exact des paroles du Maître.

« Tout ce que je fais, vous pouvez le faire, et vous ferez de plus grau des choses encore », parce que vous saurez très exactement ce que signifie « Je ne puis de moi-même rien faire, le Père en moi, c'est Lui qui fait les œuvres ». C’est alors qu'à tout instant, à tout propos, vous vous tournerez vers votre Présence divine pour Lui dire : « Manifeste-toi ici ou là dans cette circonstance, dans cette affaire. Je ne puis de moi-même rien faire, mais lorsque je dis JE SUIS, c'est Toi qui parles et agis afin que s'établisse Ton règne sur toutes choses » (à condition, bien entendu, que votre cœur et vos sentiments soient purs).

C'est ainsi que vous entrerez, pour y demeurer à jamais, dans la Joie de Pâques et que votre cœur, émerveillé chaque jour davantage, chantera les louanges éternelles, tandis que vous irez de grâce en grâce, de bénédiction en bénédiction, obéissant à la recommandation (lu Maître et devenant vraiment Ses disciples : « Allez, prêchez et dites : le Royaume des cieux est proche. Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons... Et voici, JE SUIS avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde »

Extrait de Mary Sterling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Orion
Admin


Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: Re: Entrer dans la joie de Pâques   Dim 31 Mar - 13:51

Ce texte donne la véritable signification de la fête de Pâque. Tout est uniquement en nous, l'extérieur n'étant que le reflet de notre état de conscience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-magie-dorion.monempire.net
 
Entrer dans la joie de Pâques
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Europe de l'Est ne veut plus entrer dans l'euro.
» Entrer dans la danse !
» Dans la foi vers Pâques : Oser croire.
» Barème pour entrer dans une académie
» Nous irons, dans la joie, vers la maison de Dieu

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Spiritualité :: Partages-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: