AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  Le TOTEM d'IRLANDE 18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Admin


Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: Le TOTEM d'IRLANDE 18    Jeu 14 Mar - 11:02

Le TOTEM d'IRLANDE 18

Accompagnés par Minnaloushe et Nugget les enfants reçurent la permission de rejoindre Ogme et les poneys pour leur apporter du foin, des pommes, quelques carottes et du sucre afin qu’ils passent une nuit aux parfums de bien-être, mais aussi et surtout, pour profiter de leur si agréable présence et savourer près d’eux un de ces moments privilégié où le cœur libéré des limitations du mental nous projette dans les espaces infinis du véritable bonheur.

Le diner terminé, auquel avaient été conviés Brigit et Nuada avant leur départ prévu pour le lendemain, Sean proposa à tout le monde de passer au salon pour écouter Milgrine interpréter, comme chaque jour, une de ses récentes compositions inspirées qui conduisent l’esprit de chacun à se mettre en parfaite harmonie avec les vibrations élevées de l’Univers.

Après que tout le monde se soit installé, Milgrine commença à jouer, alors le Totem fit son apparition, plongeant la pièce dans la bienfaisante lumière verte, il salua la présence d’Airmed et Drucht mais aussi de Brigit et Nuada auxquels il délivra un message à l’adresse du Dr Diancecht, en leur parlant directement à leur cœur puis il s’adressa à tous.

Le Totem : « La vie est comme une portée musicale infinie dont vous êtes les notes. Pour que la partition soit correctement interprétée il faut que chaque note trouve sa véritable place en parfait accord avec les autres. Que se passerait-il si chaque note se plaçait selon sa propre volonté sans connaitre l’intention du compositeur ? Il en résulterait certainement une cacophonie désagréable et perturbante pour les oreilles des auditeurs. Pour que tout redevienne harmonieux il est nécessaire que chaque note se laisse, volontairement, placer par le Grand Compositeur à l’emplacement parfait qu’Il a choisi selon Son plan d’ensemble et pour chacune, que Lui seul connait, alors seulement nous pouvons profiter de moments de pur bonheur portés par la mélodie de l’Univers.

Demain vous allez participer à une importante réunion, ne vous laissez pas emporter par l’illusion des apparences. Tout ce que vous avez besoin se trouve déjà en vous. Et je remercie certains des participants, ici présents, qui ont pleinement conscience de jouer un rôle mais qu’ils le font pour le bien de tous. »

Tous restèrent un long moment dans le silence continuant leur méditation, désirant retenir cet instant si précieux, prenant conscience qu’au delà des mots subsistait un important sentiment de plénitude venant du Totem et qui se déversait dans la moindre particule de leur être.

Chacun s’endormit, cette nuit là, pour certains dans un sentiment mêlé de joie profonde avec l’apparition de Fior et de Fial dans leur vie mais aussi de grande curiosité à l’égard du livre renfermant la révélation d’énigmes longtemps maintenues cachées. Pour d’autres se fut avec le sentiment heureux d’avoir retrouvé un vieil ami. D’autres encore avec à l’esprit la perspective, parfois teintée d’anxiété, de la découverte d’un pays d’une culture différente. Mais tous avaient à l’esprit, avec une grande curiosité et une légitime excitation, la grande réunion du lendemain.

Au matin de bonne heure, comme attirés par un signal inaudible, tous arrivèrent, dans la cuisine, presqu’en même temps impatients d’assister à cette réunion inhabituelle et insolite. Airmed avait, encore une fois, tenu à préparer le petit déjeuner avant de s’installer dorénavant, avec Drucht, au pub. L’atmosphère était chargée d‘une énergie stimulante. Les trois enfants se dépêchèrent de prendre quelques bouchées avec leur chocolat et filèrent rapidement donner à manger à leurs chers compagnons équins qui étaient déjà à les attendre derrière la barrière. Après un bon coup de brosse et mis leur licol, ils les montèrent et prirent la direction de la clairière. En chemin ils rejoignirent les autres membres de la famille pour qui ce genre de manifestation n’était visiblement pas la première. Nos trois cavaliers, peu loquaces, observaient chaque signe qui aurait pu leurs indiquer la présence d’autres participants à cette insolite réunion. Mais contrairement à l’habitude il n’y avait aucun chant d’oiseau, seul le bruit lointain des vagues et une légère brise qui s’infiltrait dans les feuillages touffus, accompagnaient ce sympathique cortège. Morrigan avait emmené son matériel de peinture et c’est Michael toujours aussi serviable qui le portait avec celui de Jack afin d’immortaliser ce moment important.

Savourant à pleins poumons les senteurs de bruyères mélangées à celles d’humus et de tourbe humide, ils arrivèrent à la clairière les yeux écarquillés remplis d’étonnement et de surprise, les trois enfants poussèrent un énorme : « Ooooooh » de joie des plus enthousiaste.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-magie-dorion.monempire.net
 
Le TOTEM d'IRLANDE 18
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [IRLANDE] Héraldique irlandaise
» Les Conquêtes de l’Irlande
» l'Archéologie en Irlande
» STOP aux cruelles courses de lièvres en Irlande du Nord !!!
» Découverte d'un psautier en Irlande

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Spiritualité :: Le Totem d'Irlande-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: