AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  Le TOTEM d'IRLANDE 16

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Admin


Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: Le TOTEM d'IRLANDE 16   Jeu 28 Fév - 11:20

Le TOTEM d'IRLANDE 16
Milgrine continua son récit : « Le soir même j’en ai parlé avec Hadmuc, qui m’a confirmé qu’il était bien le père de Merlin mais comme la plupart des êtres humains continuent à suivre obstinément de vieilles superstitions et penser qu’il est un démon, il préfère agir avec des êtres qui sont en accord avec les vibrations de l’Univers et ne pas prêter attention aux sottises d’un autre âge. Bien sûr il aurait pu facilement se justifier et même entrer en lutte mais il a trop de respect pour tous et il ne veut jamais imposer quoi que ce soit par la persuasion. Estimant, comme beaucoup d’enseignants de la vérité, que les échanges sont meilleurs quand les personnes viennent volontairement vers celui qui peut leur apporter de l’aide car ils sont, alors, plus motivés s’ils font cet effort de recherche par eux-mêmes. Tout le monde peut toujours entrer en contact avec lui à chaque instant en le recherchant en eux. La Présence est toujours à leur côté pour les guider.

Quand je pris l’améthyste dans ma main un rayon lumineux en jaillit et un visage familier apparu. L’étonnement fut si grand qu’elle m’échappa mais au lieu de tomber à terre, elle flotta dans les airs et une voix particulièrement claire emplit toute la pièce et me dit : « Ne t’effraie pas, d’autant plus que nous nous connaissons déjà. Tu sais que les noms et les apparences changent à tout moment selon notre état de conscience mais ne me dis pas que tu as oublié ton amie… Astrid. A l’époque, inconsciemment quelque chose en toi recherchait la vérité et c’est pour cela que je t’ai proposée de jouer de la harpe car la musique ouvre en nous des voies vers notre être profond qui est toute sagesse. Tu étais tellement révoltée contre la vie, la rendant responsable de tes épreuves, que tu étais sourde à toute aide, je ne pouvais pas te parler de notre mission. Maintenant c’est vraiment autre chose et je suis très heureuse de ton évolution. Nous passons tous par ces états d’oppositions pour nous faire comprendre qu’ils sont là pour nous aider à trouver notre véritable place qui nous satisfera pleinement si nous lâchons prise de nos anciens schémas de vie et faisons confiance à la Présence. Tu verras dans cette Quête du bonheur nous aurons encore de magnifiques aventures à accomplir ensemble. » Très émue par cette communication je ne pus que bredouiller des banalités.

Les enfants tellement étonnés par ce récit restèrent bouche bée ne pouvant articuler le moindre mot, les yeux débordant de petites étoiles d’étonnements.

Après ces surprenantes révélations, Sean proposa que tout le monde aille à la rencontre de Drucht qui ne devait plus tarder. Il les conduisit vers le grand pâturage d’Ogme où sans surprise ils trouvèrent Minnaloushe confortablement assoupi sur le dos de celui-ci qu’il quitta agilement pour les bras de Wendy. Ils donnèrent à Ogme son picotin d’avoine avec sa ration de foin dont il était si friand et un bon coup de brosse afin qu’il soit à son avantage pour recevoir Drucht. De loin, sur la route de Sligo, Airmed reconnu la jeep verte tractant un petit van : « La voila, c’est elle ! » Quelques instants plus tard le véhicule se gara à leur hauteur devant la clôture où Ogme impatient et curieux vint s’installer. Agate s’empressa d’ouvrir la barrière pendant que Michael guida Drucht dans sa marche arrière. Quand le van fut dans la pâture, tout le monde, Airmed en tête, vint accueillir Drucht qui avec son légendaire et large sourire lança un sonore et franc : « Hello ! » des plus joyeux, avant de les saluer tous, avec un mot sympathique pour chacun, visiblement heureuse d’être là. Arrivée près de la tête d’Ogme elle prit grand plaisir à le caresser en lui disant combien il était encore plus beau que ce qu’elle s’imaginait. Manus, Michael et Sean, suivant les conseils de Drucht commencèrent à ouvrir le pont arrière du van sous les regards stupéfiés des enfants lorsque deux magnifiques poneys en descendirent, avec précautions comme si ils en avaient l’habitude et se dirigèrent lentement vers Ogme qui poussa un puissant hennissement de satisfaction tout heureux du fait que maintenant il aura toujours de la compagnie.

Drucht, mettant ses bras autour des épaules des garçons : « Je vous présente Fior et Fial qui sont d’authentiques merveilles qui vous surprendront. Soignez-les bien, les enfants, Sean m’a assuré que cela vous ferait très plaisir. Ils sont très gentils et ne demandent que de l’amour. »

Jack et Moumousse, les yeux brillants vinrent entourer Drucht et dirent en chœurs : « Cà ils n’en manqueront pas. » Jack ajouta doucement : « C’est trop beau, nous en avons toujours rêvé. » Pour une fois Moumousse ne put rien ajouter visiblement assez ému et le cœur débordant de bonheur.

Pendant ce temps Morrigan était partie chercher la bride d’Ogme et mit Wendy sur le magnifique cheval. Milgrine et Agate les rejoignirent pour remplir la mangeoire et ajouter du foin. Drucht après avoir mit leur bride aux poneys aida Jack et Moumousse à les monter, les laissant découvrir leur nouvel environnement.

Airmed s’adressant aux enfants : « Maintenant vous pourrez partir tous les trois ensemble à la conquête de cette magnifique région. »

Milgrine invita tout le monde à rejoindre la maison où une collation de bienvenue était prévue.

En arrivant dans la chaumière Drucht alla immédiatement vers la cheminée et en s’inclinant devant elle avec respect, comme l’avait fait sa sœur, dit juste : « Bonjour mon ami. »

Manus : « Cela fait très plaisir de nous retrouver ensemble comme au temps où nous écoutions nos parents discuter, au retour d’une excursion autour du Ben Bulben, avec le Dr Diancecht des mystères de l’Univers, avant que le Totem nous délivre son précieux enseignement. D’autant que maintenant que notre cercle c’est agrandi par la venue de Milgrine et des enfants, nous sommes ravis de votre retour à toutes les deux. »

Morrigan : « Et ce n’est pas fini car dans quelques jours les parents des garçons, John et Susan, vont venir s’installer à Drumcliff dans l’ancienne maison du Dr Diancecht. »

Drucht : « En venant, j’ai fait un détour jusqu’au lough Corrib qui est le deuxième plus grand lac d’Irlande. C’est un endroit merveilleux qu’apprécient particulièrement nos deux poneys. Le calme et la beauté y sont omniprésents, la végétation y est éclatante entourant de sa bienveillante protection une onde limpide et quelque soit le temps, changeant au rythme des chants d’oiseaux, nous nous sentons plongés dans un immense océan de sérénité. C’est là que vit notre amie Abbie une adorable loutre joyeuse et totalement insouciante qui dès qu’elle nous a aperçus vint à notre rencontre en faisant des petits bonds, plongeant dans l’eau, courant sur la berge jouant avec sa longue queue avant de venir se laisser caresser et mettre sa jolie frimousse aux yeux remplis de tendre malice entre mes mains. Je lui ai demandé si c’est ce lieu idyllique qui lui donnait sa vitalité débordante ? Abbie me répondit avec un superbe clin d’œil complice : « Tu sais bien que ce n’est pas l’extérieur qui compte mais le sentiment que nous avons dans notre cœur, l’extérieur n’est que le reflet de notre âme. Chaque matin je remercie pour tout ce qui constitue ma vie jusqu’à en ressentir une profonde et immense satisfaction que je maintiens tout au long de la journée et même de la nuit. Voila le secret ! A bientôt, amis »

Puis elle couru vers le lac nous laissant avec son sentiment de bonheur en nous.

Quand Cuchulainn est venu m’inviter à cette importante réunion je me suis réjouie de revenir ici où j’ai tant de merveilleux souvenirs. Et lorsqu’Airmed m’a téléphoné pour me dire que nous pourrions gérer le pub en l’absence de Brigit et Nuada je me suis dit que la Présence mettait encore une fois tout en œuvre pour que cette nouvelle aventure s’accomplisse dans les meilleures circonstances possibles, alors une vague de bonheur m’a submergée. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-magie-dorion.monempire.net
 
Le TOTEM d'IRLANDE 16
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [IRLANDE] Héraldique irlandaise
» Les Conquêtes de l’Irlande
» l'Archéologie en Irlande
» STOP aux cruelles courses de lièvres en Irlande du Nord !!!
» Découverte d'un psautier en Irlande

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Spiritualité :: Le Totem d'Irlande-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: