AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 La nébuleuse d’Orion en mouvement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mili
Admin


Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: La nébuleuse d’Orion en mouvement   Jeu 31 Jan - 11:25

La nébuleuse d’Orion en mouvement


Le cœur de la nébuleuse d'Orion, vu par l'instrument Gems du télescope Gemini Sud. Crédit : Gemini Observatory/Aura.


Le nouveau système optique du télescope américain Gemini Sud est si précis qu'il est capable de montrer des changements dans la nébuleuse d’Orion en l'espace de seulement 5 ans.

La sphère des fixes se met en mouvement
Les échelles dans
l’Univers sont si grandes que l’aspect du ciel est totalement statique à
l'œil nu en dehors des objets du Système solaire. Pour beaucoup de télescopes, la situation n'est guère différente.

Mais nous vivons une époque formidable : les télescopes les plus
puissants du monde parviennent à détecter des mouvements sur des cibles
vues jusqu'ici comme fixes ! C'est le cas de la nébuleuse d’Orion
observée par le télescope de 8,2 m Gemini Sud.

« Ce que l'on voit, ce sont des boules de gaz éjectées d'une zone de
formation d'étoiles », explique l'astronome français Benoît Neichel,
responsable du nouveau système optique du télescope, dont il expliquait le fonctionnement dans un article précédent.

En comparant les images prises à 5 ans
d’intervalle, on voit des condensations bleues avancer. « Les étoiles
qui se sont formées récemment ont éjecté ces boules de gaz bleues. Quand
elles traversent le milieu interstellaire, elles interagissent avec le
gaz local (de l'hydrogène). Ce sont ces grands piliers visibles sur
cette image », ajoute Benoît Neichel.

Ci-dessous : la différence entre les images prises à 5 ans d’intervalle. © Gemini Observatory/Aura.


Contrer la turbulence
La nébuleuse d'Orion
est la plus brillante du ciel pour les observateurs de l’hémisphère
Nord. Lorsqu’un télescope de 8 m de diamètre comme le Gemini Sud,
installé au Chili, la vise, il n'en voit qu’une petite portion.

Le problème pour ces télescopes est la turbulence atmosphérique qui
limite leur résolution. Ses effets sont même visibles à l'œil nu — c'est
ce qui fait scintiller les étoiles. Pour lutter contre elle, les
astronomes ont mis au point des systèmes appelés optiques adaptatives. Le Gemini est équipé du système de ce type le plus abouti au monde.

Pour analyser les déformations de l’atmosphère, le télescope Gemini
utilise 5 étoiles artificielles crées par un laser. © Gemini Observatory.



L'image prise il y a 5 ans a été réalisée avec l'instrument Altair.
Son champ était plus petit que celui du système actuel baptisé Gems.
Celui-ci procure des images plus homogènes, plus fines et avec 16 fois
plus de pixels !

Le zoom dans l’animation ci-dessous permet de mieux apprécier
le progrès entre les deux instruments. ©
Gemini Observatory/Aura.


Une étape vers les géants.

Gems est constitué de trois miroirs déformables capables d'effectuer
400 à 1000 corrections par seconde ! La maîtrise de tels systèmes est
indispensable pour développer les télescopes géants de prochaine
génération, dont les miroirs auront un diamètre de 30 à 40 m, comme l'EELT européen !

JL Dauvergne,
le 10 janvier 2013



http://www.cieletespace.fr/node/9984
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La nébuleuse d’Orion en mouvement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des molécules organiques dans la nébuleuse d'Orion
» L'autre nébuleuse d'Orion ...
» M42, la nébuleuse d'Orion
» Étrange forme humaine sur la nébuleuse d'Orion
» avis nebuleuse d'orion

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Spiritualité :: Partages-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: