AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

  Le TOTEM d'IRLANDE 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Admin


Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: Le TOTEM d'IRLANDE 11   Jeu 24 Jan - 10:41

Le TOTEM d'IRLANDE 11
Le soir, après le repas pris en commun, Jack posa une question qui l’intriguait : « Ce matin quand nous vous avons dit avoir rêvé en entendant de la musique Morrigan laissa entendre que Milgrine n’y était pas étrangère, comment cela peut-il se faire ? »

Milgrine : « Justement, Jack, selon une promesse à laquelle je tiens, le plus souvent possible je joue de la harpe et souvent en retour j’obtiens des réponses à mes questions, des directives et des conseils. Hier soir je désirais savoir si il était judicieux que je continue ou s’il était préférable que j’arrête pendant quelques temps pour ne pas vous perturber. La réponse à été claire et nette, alors si vous le voulez nous pourrions aller maintenant dans le salon. Je vous conseille de garder à l’esprit une question à laquelle vous aimeriez recevoir une réponse. »

Tout le monde s’installa confortablement dans une attitude méditative. Puis Milgrine commença à jouer de la harpe. Au son de l’enchanteresse musique, les panneaux de la cheminée s’ouvrirent largement laissant apparaitre l’imposant Totem sous les regards stupéfaits des enfants bouche bée devant cette création magique, baignant dans une illumination de couleur verte particulièrement apaisante.

Le Totem : « Je constate avec grand plaisir que vous avez tous répondu à notre invitation pour refaire une Quête du Bonheur que vous avez déjà eu l’opportunité de réaliser. Pour différentes raisons cela ne s’est pas toujours bien passé, c’est pourquoi vous avez décidé, de votre propre volonté, de revenir pour la compléter. Bien souvent l’échec (en apparence) est survenu parce que vous avez accordé trop d’intérêt à l’aspect physique, matériel et forcément illusoire des circonstances. Il n’y a rien que l’esprit. Quand vous vous concentrez sur une circonstance négative, vous l’accentuez et vibrez sur une fréquence que vous ne pouvez quitter qu’en vous concentrant sur une autre qui vous convienne parfaitement. Si votre problème est la maladie, tant que vous prêtez attention à celui-ci vous vibrez à une fréquence qui attire à elle tout ce qui peut l’alimenter. Mais si vous vous concentrez sur la santé uniquement alors vous changez votre fréquence vibratoire qui attire tout ce dont vous avez besoin pour manifester la pleine santé. Tout ce que vous avez à faire est de vous concentrer sur la perfection pour que s’effectuent naturellement tous les changements souhaitables. Quand vous rêvez que vous faites face à des dangers, il vous suffit de vous réveiller pour vous apercevoir que vous êtes en parfaite sécurité et votre vie peut poursuivre son cours normal. Vous n’avez rien eu à faire que de vous réveiller. Ce que vous pouvez faire de mieux c’est de toujours vous concentrer sur ce qui vous rend heureux, joyeux, serein et en paix et de maintenir vos sentiments alignés avec ces états de consciences, alors votre fréquence vibratoire permettra l’apparition de tout ce dont vous avez besoin avant que vous n’ayez à demander quoi que ce soit, car cette intelligence illimitée connait parfaitement ce qui vous convient le mieux et y répond idéalement. Toutes les possibilités infinies que vous ne pouvez même pas imaginer existent déjà ici et maintenant. En ce moment même vous vivez une infinité de vies différentes dont vous n’avez pas conscience. Imaginez celle qui vous convient le mieux et méditez dessus jusqu’à ce que vous l’intégriez réellement. Comme pour le rêve, pour en changer il vous faut vous réveiller à un autre état de conscience qui existe déjà et qui existait avant que le monde ne soit créé. Par la méditation vous pouvez y arriver. La Quête du Bonheur est la plus difficile qui soit et ne peut être qu’intérieure, car tout ce qui se trouve à l’extérieur n’est qu’illusion, c’est la seule qui vaille la peine d’être accomplie. Chaque fois que votre esprit et vos sentiments s’égarent de votre état de conscience de bonheur et de bien être total, vous devez immédiatement le ramener vers l’harmonie. Même au milieu des pires catastrophes (guerre, pénurie, maladie, solitude) vous devez maintenir cet état d’esprit dans la paix parfaite. Vous n’avez jamais à lutter contre quoi que ce soit mais au contraire, vous devez toujours vous harmoniser avec le Tout. Vous avez toujours le choix de la nature de votre expérience par l’attitude que vous entretenez dans votre conscience, vous êtes le seul responsable et créateur de votre vie avec la Présence qui vous soutient infailliblement à tout instant si vous vous tournez vers Elle. »

Pendant les minutes qui suivirent tous restèrent dans ce merveilleux sentiment de bonheur indescriptible qui les submergeait.

Manus : « Bien que nous vivons des moments pareils depuis des années, je ne m’en lasse jamais. C’est toujours plus magique. Et vous les enfants qu’en pensez-vous.

Wendy avec Minnaloushe sur les genoux : « C’est absolument fantastique, ce que je ressens ne peut s’exprimer tellement je déborde d’un sentiment que je ne peux appeler qu’Amour. Je savais qu’en venant en Irlande je découvrirai des choses extraordinaires mais alors là… »

Jack visiblement ému : « Je me sens comme faisant Un avec l’Univers. Avec Moumousse nous avons déjà vécu une expérience qui se continue à chaque instant. Une nuit nous avons été réveillés par une douce lumière bleutée qui emplissait toute notre chambre. Au milieu on pouvait y discerner une forme comme une tornade qui tourbillonnait très rapidement et un Être nous a parlé. Depuis il nous conseille, nous guide, nous enseigne et nous protège. »

Moumousse : « Oui Hadmuc est toujours avec nous, comme Wendy avec Minnaloushe. Je suis tellement heureux. »

Morrigan : « Tu as bien dit Hadmuc ? »

Moumousse : « Ben oui ! Pourquoi ? »

Milgrine un peu surprise : « Parce que je connais moi aussi Hadmuc qui est venu me rencontrer un jour que j’étais dans un arbre. Il m’apparait à moi aussi comme un magnifique vortex tourbillonnant à une vitesse vertigineuse dans une puissante lumière qui n’éblouit absolument pas mais qui donne une impression d’Amour incroyable pour tout ce qui vit dans l’Univers et au-delà. Depuis il est également, toujours présent en moi, comme en vous. »

Moumousse sous les rires de tous : « Alors là c’est de mieux en mieux. »

Sean : « Je pense que la journée a été suffisamment fertile en émotions pour nos chers chevaliers de la Quête du Bonheur. »

A l’instant du coucher, après avoir déposé un doux baiser sur leur front et leurs avoir souhaité une bonne nuit pleine de beaux rêves, Milgrine refermant la porte, entendit encore une petite voix qui disait tout doucement : « Alors là… » La suite se perdant dans l’univers des songes.

Le lendemain Wendy arriva pour le petit déjeuner, d’allure encore plus dynamique que d’habitude. Saluant tout le monde elle vint s’assoir et tout en se servant un réconfortant bol de chocolat accompagné d’une délicieuse et épaisse tranche de barm-brack, expliqua : « je me souviendrai longtemps de cette magnifique soirée. J’ai mis du temps à m’endormir. Ensuite je me souviens qu’une douce lumière verte vint emplir toute ma chambre et Minnaloushe me dit de le suivre. Aussitôt nous étions dans l’espace nous déplaçant en volant à une vitesse incommensurable mais nous pouvions quand même observer tous les détails du parcours, mes connaissances étaient amplifiées car je pris conscience que nous étions au dessus du lac lough Gill, sans le connaitre, c’est là que nous avons rejoint Jack et Moumousse qui étaient aussi du voyage. Au loin nous avons aperçu une étoile étincelante qui semblait nous attirer irrésistiblement, quand nous l’avons atteinte elle était au centre d’une montagne et… »

Jack l’interrompit avec délicatesse : « C’était l’entrée d’un immense royaume où tout n’était que lumière. Nous pouvions tout avoir, tout savoir selon notre état de conscience, si nous désirions rencontrer une personne elle était devant nous, si nous voulions faire quelque chose nous le pouvions. Ainsi je voulais parler avec Jack Yeats, instantanément il était là et nous avons pu nous entretenir avec émotion de peinture, surtout des couleurs, de la lumière et des proportions. Ensuite il m’a dit qu’il connaissait mes inquiétudes que lui aussi avait les mêmes à mon âge et que cela lui avait permis d’approfondir certains sentiments pour mieux les exprimer dans ses œuvres. Cet entretien dura pendant un long moment ou un instant très court, que nous ne pouvons mesurer puisque le temps n’existe pas mais j’aurai souhaité qu’il ne cesse pas, bien que je sache qu’il peut se reproduire. Ce qui était formidable c’était de voir mes pensées se créer instantanément devant moi, cela m’a fait prendre conscience que tout ce que nous pensons à chaque instant se créait dans l’entendement et pouvait avoir des conséquences importantes pour notre vie et également pour celle de tout ce qui vibre dans l’Univers. »

Wendy : « Ce que je voulais c’était nager avec des dauphins, aussitôt je me suis retrouvée sur une belle plage de sable très fin et doux chauffé par un soleil orange qui diffusait une lumière tendre. Ensuite je me suis avancée vers l’océan où l’eau était composée de lumière pure et de sentiments de bonheur total, au centre d’une multitude de ces chefs d’œuvre de la nature avec lesquels j’ai pu m’entretenir librement de leur vision de l’Univers. Je me sentais parfaitement libre et heureuse. Les dauphins m’ont rappelé, eux aussi, avec insistance, que tout n’est qu’un état de conscience. »

Moumousse : « J’ai voulu rencontrer une fée, alors de la même manière que quand Hadmuc se manifeste, une lumière de couleur jaune très lumineuse, c’est posée près de moi et une belle fée toute verte apparut à l’intérieur. Nous avons parlé un bon moment elle m’a dit s’appeler Fidelma. C’était amusant car quand je l’imaginais blonde, brune ou avec des tresses elle changeait tout de suite de couleur et de forme de chevelure. A un moment je l’ai imaginée vêtue avec une tunique rouge et aussitôt elle m’apparut ainsi. Puis elle m’offrit une merveilleuse pierre lumineuse et transparente avec un arc en ciel à l’intérieur et me dit que si je la tiens dans ma main, en me concentrant dessus, elle m’aidera à résoudre toutes sortes de problèmes et à réaliser mes souhaits, à la condition de me mettre en harmonie avec l’Univers. » Puis joignant le geste à la parole, il tendit son bras en avant et ouvrit lentement sa petite main laissant apparaitre la pierre éclatante disant encore tout étonné par cette aventure : « En me réveillant ce matin avec un sentiment extraordinaire de joie, je ne me doutais pas alors que nous avions fait ce même rêve tous les trois, mais la pierre était bien là dans ma main. »

Michael sous les rires de l’assistance : « Alors là tu pourrais dire que c’est de mieux en mieux. »

Agate : « Et avez-vous eu une réponse à la question que vous aviez à l’esprit lors de la méditation ? »

Les trois enfants avec un bel ensemble : « Oh oui ! »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-magie-dorion.monempire.net
 
Le TOTEM d'IRLANDE 11
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [IRLANDE] Héraldique irlandaise
» Les Conquêtes de l’Irlande
» l'Archéologie en Irlande
» STOP aux cruelles courses de lièvres en Irlande du Nord !!!
» Découverte d'un psautier en Irlande

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Spiritualité :: Le Totem d'Irlande-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: