AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le TOTEM d'IRLANDE 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Orion
Admin


Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nord

MessageSujet: Le TOTEM d'IRLANDE 5   Jeu 13 Déc - 13:57

Le TOTEM d'IRLANDE 5


Quelques jours plus tard fut célébré le plus agréable des mariages, qui selon le désir des futurs époux devait se dérouler dans la plus grande intimité et simplicité, en présence uniquement de la famille, avant qu’une fête ne soit organisée pour les amis quelques jours plus tard.

Le matin Sean conduisant un petit buggy, orné d’un magnifique bouquet de fleurs sur l’arrière, tiré par son élégant irish cob tout blanc avec une crinière et une queue dont les crins étaient épais et luxuriants ainsi que les fanons très abondants, vint chercher Milgrine. Selon leur souhait commun ils se dirigèrent vers le Ben Bulben où les autres membres de la famille les attendaient. Au milieu d’une petite clairière où y était installée une grande table avec une multitude de plats magnifiquement présentés.

Un petit homme roux vêtu d’un costume vert et d’un petit chapeau de la même couleur s’avança vers eux, sortant de nulle part, à la rencontre du couple.

« Bonjour, je m’appelle Brian et à la demande de vos amis qui ont appris votre intention de vous unir je vous propose de célébrer votre union selon une coutume ancestrale et universelle, si vous l’accepter, bien sûr, car rien ne peut jamais vous être imposé. »
Après ce petit moment de surprise et s’être concerté des yeux Milgrine et Sean répondirent en chœur : « Avec grand bonheur, Brian, soyez le bienvenu. »

Le petit homme leur demanda de venir près de la rivière qui serpentait tout à côté et prenant un peu d’eau entre ses mains, les pria de s’agenouiller et laissa tomber quelques goutes sur leur tête. Ensuite ils revinrent au centre de cette charmante clairière, il ramassa un peu de terre qu’il mit dans leurs mains en les unissant, puis tourna autour d’eux en soufflant sur leur corps avant de tracer un cercle sur le sol qui s’enflamma aussitôt au grand étonnement de tous.

Brian : « Après ce petit cérémonial vous garantissant le soutient inaltérable de ces quatre éléments universels si vous savez vous harmonisez avec eux, je dois vous demander selon la tradition, combien de temps voulez-vous que dure votre union ? »
Sean et Milgrine n’hésitèrent pas un instant en répondant : « Toute la vie et plus encore. »
Brian : « Je n’en attendais pas moins de vous, c’est exactement la même réponse que m’ont faite Étaine et Oengus. Maintenant Sean sors les anneaux afin que symboliquement l’Univers scelle votre union dans l’amour. »
Sean surprit : « Désolé mais …. » Sous l’effet de l’émotion il n’arrivait pas à les retrouver, persuadé qu’ils étaient dans son veston.
Brian l’interrompit : « Je comprends ton trouble, mais cherche bien dans la poche droite de ton pantalon. » Et effectivement à son grand soulagement, il en sorti une petite bourse de velours bleue avec à l’intérieur deux splendides anneaux d’or de Claddagh représentant un cœur tenu entre deux mains surmonté d’une couronne symbolisant l’amour, l’amitié et la fidélité, magnifiquement ciselés.
Brian : « Maintenant échangez vos anneaux et embrassez-vous. Vous êtes à partir de cet instant une seule et même personne, ayant par vos expériences personnelles, gardés vos propres caractéristiques qui se complètent si harmonieusement. » Ils se passèrent délicatement les anneaux et échangèrent un vibrant baiser. Le feu autour d’eux redoubla d’intensité puis diminua lentement avant de s’éteindre totalement leur libérant le passage pour recevoir les félicitations émues de toute la famille enthousiaste. »
Sean : « Après toutes ces émotions, je crois que nous pouvons passer à table. Brian, s’il vous plait nous serions très heureux que vous soyez des nôtres, ce serait un grand honneur. »
Brian : « Je vous remercie, c’est une invitation qui ne se refuse pas. »
Milgrine dans sa magnifique robe en satin de couleur bleu saphir ornée de dentelles irlandaises autour du cou des poignets et en bas de la robe, après s’être assise et avoir, à la demande de Brian, béni le repas demanda : « Mais qui a préparé cette merveilleuse surprise, cette cérémonie si chaleureuse, cette table joliment décorée avec tant de plats savoureux ? »
Brian : « Quand vous aurez trouvé le secret dont vous a parlé le Totem vous comprendrez mieux et cela vous paraitra évident. Mais en attendant sachez que certains Êtres Amis ont tenus à vous témoigner leur sympathie en s’occupant de l’organisation de cette agréable réunion. Et que de leur part et de la mienne, nous vous souhaitons tout le bonheur de l’Univers. »
Sean : « Quand nous sommes venus ce matin nous ne pensions pas recevoir un tel accueil. Nous ne désirions qu’une simple union en harmonie avec nos convictions et la Nature. Jamais nous n’aurions imaginé un tel honneur, c’est merveilleux. Aussi nous vous en remercions de tout cœur, vous Brian et tous les Êtres qui collaborent à rendre ce moment inoubliable. Un grand merci à vous tous, notre famille, pour votre présence et votre soutien indéfectible, nous vous aimons. »

Pendant que le cheval savourait, en liberté, l’herbe grasse de cet endroit idyllique, les conversations et les rires se propageaient dans les arbres attentifs des alentours.

Manus s’approcha de Brian et lui demanda : « J’ai cru, tout à l’heure, vous entendre dire que vous avez uni nos parents, comment cela est-il possible ? »
Brian : « Vous attacher encore une trop grande importance au temps et à l’espace, mais quand vous aurez dépassé ces fausses notions vous arriverez à pénétrer dans un Univers beaucoup plus large et vaste où le début se rejoint avec la fin en un cercle insécable. Cela dit nous avons passé, avec vos parents, de grands moments privilégiés qui je peux vous l’assurer se continuent très souvent avec toujours un grand bonheur élargi n’ayant plus, maintenant, de barrières créées par le mental et la matière. »
Morrigan : « Alors vous voulez dire que vous les voyez toujours, que vous pourriez nous donner de leurs nouvelles, comment vont-ils et ce qu’ils font dans leur nouvelle vie ? »
Brian : « Bien entendu, mais je ne le ferai pas car vous pouvez le faire aussi bien que moi. Si vous avez vraiment conscience que cela est possible et que rien dans votre esprit ne s’y oppose, que vous croyez vraiment pouvoir le réaliser, alors je vous assure que vous le concrétiserez. Mais en avez-vous totalement conscience ou avez-vous encore des doutes, des obstacles qui vous empêchent d’y croire vraiment totalement ? »
Agate : « Je me permets de te tutoyer car depuis que tu es venu j’ai l’impression de te connaitre est-ce que je me trompe ? »
Brian : « Pas du tout et je suis content que tu t’en souviennes car évidement chacun d’entre vous me connait comme je suis maintenant ou sous d’autres apparences et d’autres noms. Vous pouvez tous me tutoyer car nous sommes intimes depuis toujours. »
Michael : « Si je t’appelle Nusty est-ce que cela te dit quelque chose ? »
Brian : « Naturellement j’étais ton petit ou… »
Michael très ému l’interrompit : « Ours, oui c’est cela mon petit ours en peluche, mon confident quand j’étais gamin. Oh comme je suis heureux de te revoir…. » Puis il l’étreignit, les yeux humides et scintillants et il l’embrassa sans fausse pudeur tellement joyeux de retrouver ses souvenirs et son compagnon de jeunesse. »
Brian : « Bien maintenant je crois que chacun de vous m’a reconnu comme étant celui qu’il croit que je suis. Merci de ne pas m’avoir totalement oublié, vous êtes tous toujours présents dans mon cœur. »
Morrigan : « Ainsi nous pouvons toujours te joindre tu es là chaque fois que l’on pense à toi ? »
Brian : « Oui c’est ça, comme à tous les êtres auxquels vous pensez. Tout est toujours relié dans l’Univers il nous suffit d’en prendre conscience, ainsi nous sommes instantanément en contact avec l’objet de notre attention. Mais pour que cela prenne forme il ne doit y avoir aucun doute ou peur en nous. Avoir la foi, la confiance absolue. »
A cet instant une merveilleuse voute dorée enjamba toute la clairière, dans laquelle une lumière blanche légèrement bleutée constellée d’une multitude de petites étoiles bondissantes emplit tout l’intérieur. Deux Êtres étincelants y apparurent, c’était Étaine et Oengus. Ils s’adressèrent à leur chère famille d’une voix unique, avec une douceur incomparable, car c’était le Grand Tout Universel qui s’exprimait à travers eux :
« Chers enfants, nous sommes très heureux que vous ayez élevés votre état de conscience suffisamment pour que nous puissions être réunis, tous ensemble, à l’occasion de cet événement qui nous ravit particulièrement. N’oubliez jamais que tout n’est qu’un état de conscience, que vous créez vous-même votre propre Univers et que vous pouvez à tout instant vous tourner vers la Présence en vous pour tous vos besoins spirituels ou matériels et qu’Elle vous répond toujours. Nous vous aimons et nous vous souhaitons tout le bonheur de l’Univers qui sera ce que vous en ferez. »

Ils disparurent de leur vue pendant que la voute s’estompait. Laissant l’assemblée dans un état de bonheur indescriptible.

Un peu à l’écart, près de la rivière, nous aurions pu entendre une curieuse conversation entre Ogme le cheval, Lug l’écureuil roux, et Finn le saumon.
Ogme : « C’est une bien sympathique réunion comme nous aimerions en voir plus souvent. Ils sont tellement en harmonie avec le Tout que bien évidement ils diffusent de merveilleuses vibrations dans tout l’Univers, et tous ceux qui les acceptent en sont puissamment vivifiés. »
Lug : « Je les connais bien et mes parents connaissaient les leurs. Ils contribuent à installer un nouvel état d’esprit dont nous avons bien besoin en ce moment. Je ne comprends pas toujours ce qui se passe, mais actuellement, je reçois souvent des vibrations de plus en plus fortes venant de je ne sais où et qui sont très perturbantes. Nous avons déjà eu des moments comme cela quand nous avons été attaqués par les écureuils gris. Ils nous ont pratiquement exterminés alors nous avons fait ce que la sagesse nous a inspirée de faire c'est-à-dire de nous réunir, bénir et aimer nos ennemis. Ainsi, grâce à cela, je suis encore là et je peux aujourd’hui témoigner de l’efficacité presque instantanée de cette façon d’appréhender toutes les difficultés. Sinon nous aurions tous péris alimentant la force de nos ennemis par notre haine et notre résistance. Si seulement les humains en faisaient autant, la paix et la prospérité triompheraient rapidement dans le monde. »
Finn : « Bien que tout est en tout, je voyage beaucoup et j’échange avec des amis qui me disent la même chose. Il semble que si les humains continuent à diffuser de telles vibrations dans l’environnement, ils se préparent de graves inconvénients pour leur santé, sécurité et toutes les conditions de leur existence. Heureusement qu’il y a des êtres, comme ceux-ci, qui maintiennent l’équilibre dans leur esprit, qui eux pourront par leur attitude continuer à vivre en parfaite harmonie et que nous aurons beaucoup de joie à suivre comme exemple. »
Ogme : « A vous qui côtoyez de nombreux êtres, merci de leur communiquer le message universel de la Nature : Qu’il faut se détourner résolument de toutes apparences négatives quelles qu’elles soient et contempler l’harmonie dans toutes les apparences de beauté et de bonheur que nous offre à chaque instant ce merveilleux Univers »
Finn : « Avec de tels principes nous pouvons encore espérer des lendemains qui chantent. »
Lug : « A bientôt, les gars, c’est l’heure de ma méditation que je ne louperai sous aucun prétexte. »
Bien que les convives se soient servis copieusement faisant largement honneur à l’excellent repas, aucun plat n’avait diminué et tous étaient encore débordants.

Brian s’éclipsa discrètement et tous terminèrent leur journée chez Sean et Milgrine. Le lendemain tout avait été remis en ordre, par les Êtres Amis, ne laissant aucune trace des événements de la veille. Au cours de la soirée quand Milgrine joua de la harpe le Totem sorti et leur dit : « Beaucoup d’Êtres, que vous avez attirés par votre état d’esprit mais qui vous sont encore invisibles, se joignent à moi, en cette journée particulière, pour vous souhaiter un grand bonheur et vous dire que vous pouvez toujours être assurés de notre soutient. »

Dehors les astres exécutaient une fantastique danse frénétique de Bonheur et d’Amour dans l’UN.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://la-magie-dorion.monempire.net
 
Le TOTEM d'IRLANDE 5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [IRLANDE] Héraldique irlandaise
» Les Conquêtes de l’Irlande
» l'Archéologie en Irlande
» STOP aux cruelles courses de lièvres en Irlande du Nord !!!
» Découverte d'un psautier en Irlande

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Spiritualité :: Le Totem d'Irlande-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: