AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Chapitre 12

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mili
Admin
avatar

Date d'inscription : 18/11/2011

MessageSujet: Chapitre 12    Sam 16 Déc - 11:39

Chapitre 12

Enfin le jour tant attendu était arrivé, partout dans le monde des rassemblements étaient organisés autour des nombreuses attractions. « Aux Hibiscus » tout était prêt pour commencer à dix huit heures. Dans l’immense clairière les spectateurs commencèrent à prendre place, dans un silence profond de méditation et de recueillement spontané. Nombreux furent les animaux de la contrée venus se mêler aux spectateurs pour leur plus grande joie ainsi que de tous les enfants présents qui leur adressaient leur plus jolis sourires dans un Amour partagé. A l’heure dite, Ilona et Grégoire firent leur entrée, étonnamment concentrés et sûrs d’eux, parfaitement calmes, précédés par le splendide Hibiscus de la Tour avec Orion, Cléa et leurs trois merveilles Mozart, Clarinette et Magyar portant la tête haute avec fierté. Ils étaient suivis par l’élégant et sympathique Cicéron puis vinrent le toujours fringant Lothar, le sculptural Apollon, la merveilleuse Althéa. Le silence était complet pour ne pas perturber les étoiles du spectacle nul applaudissement ne fut émis.
Ilona commença par donner le coup d’envoi et aussitôt tout l’orchestre dirigé par Claude, Anne et Elfie la suivit, Grégoire entraina de son merveilleux chant toute la chorale dirigée par sa maman Louise qui le soutint faisant naitre une émotion touchant profondément le cœur de tous. Les chevaux commencèrent alors un époustouflant ballet avec toutes les figures qu’ils avaient répétées si minutieusement. Chacun de leurs gestes semblaient susciter des vibrations particulières. Un orchestre et une chorale invisible provenant du haut des cieux et s’engouffrant au plus profond de la Terre amplifièrent à l’infini les notes produites qui raisonnèrent jusqu’au noyau terrestre. Au loin des étoiles filantes fusaient de toutes parts et les astres devinrent beaucoup plus brillants faisant naitre des couleurs tellement plus vives et inconnues jusque là. Puis des éclairs apparurent précédant le formidable réveil de tous les volcans qui se mirent à cracher avec une puissance jamais atteinte. Une lave rouge flamboyante sortant du plus profond de Notre Mère la Terre, que nous avons si meurtrie pendant toute ces années, sourds que nous étions à ses avertissements et recommandations bienveillantes, s’étendit avec fracas sur toute la surface terrestre, anéantissant tout sur son passage. Les montagnes s’effondrèrent dans les mers déchainées et furieuses devant l’orgueil et le matérialisme inconsidérés de l’homme, au milieu de gigantesques vagues rugissantes de la puissance d’un Amour incompris, qui atteignirent des hauteurs phénoménales. Puis le Silence Total pesant mais chargé d’un immense espoir.
C’était inévitable !!!
De longues, très longues années passèrent des siècles peut être. Un temps incalculable, inimaginable se déroula dans un lieu que nous ne pouvons situer que dans l’Esprit Universel en nous, où beaucoup reçurent un enseignement supervisé par Obéron, Yerna la grande enseignante, Anton et sa famille ainsi que par tous les Esprits de la Nature réunis pour ouvrir l’esprit aux êtres volontaires pour œuvrer à l’unification de l’Harmonie en Tout et Tous.
Puis Hibiscus de la Tour, lui qui était tout noir comme l’âme de beaucoup d’humains dans son incarnation précédente, réapparu tout blanc éclatant de beauté et de majesté dans une immense lumière verte, pure. A chacun de ses pas, poussaient de magnifiques hibiscus multicolores qui emplirent rapidement tout le vaste territoire où il s’était installé sur l’herbe douce et bleue. Une source se mit à s’écouler pour bientôt former une rivière d’eau claire et fraiche sous des gigantesques arcs-en-ciel projetant leurs couleurs étincelantes dans toutes les particules environnantes. Puis vint Althéa et Kejsare qui sous leurs sabots firent naitre d’immenses arbres aux espèces inconnues jusqu’alors. Lothar et Apollon se chargèrent de la création et multiplication d’arbres fruitiers, juteux à souhait, aux saveurs sucrées et rafraichissantes. Cicéron se chargea de la composition de millions de bouquets de fleurs aussi magnifiques que son esprit put les inventer.
Ensuite après un long temps, les humains débarrassés, de l’esclavage de la matière des sens, de toute influence extérieure à eux, de leurs pensées égoïstes, perverties et de tous les éléments indésirables à une société intelligente de Paix et d’Harmonie, réapparurent aussi possédant un nouveau pouvoir de créer uniquement par la pensée. Ils construisirent de magnifiques demeures fleuries, satisfaisant à tous leurs besoins devenus raisonnables et parfaitement adaptés. Chacun ayant appris pendant ce temps un enseignement qui leur permettait dorénavant de penser uniquement par soi-même en parfait accord avec l’Univers.
Géromine la sublime chouette, d’une envergure immense, de couleur devenue banche avec le bout des ailes d’un bleu irradiant une éclatante lumière, arriva en tenant dans ses puissantes serres le plus extraordinaire symbole de l’AMOUR un sublime…………HIBISCUS

FIN

_________________

L'Amour est la Clef

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chapitre 12
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire d'un conscrit Chapitre V
» Un petit rappel de l'évangile selon Matthieu chapitre 24
» Loi des societes (chapitre 113) Chypre
» Examen de la lettre de Paul aux Romains chapitre 6
» Chapitre sacrées sorcières....

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
La Magie d'Orion :: Spiritualité :: Hibiscus-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: